Recherche pour :
Vivre c'est souffrir
Vivre c’est souffrir

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous parler de « Vivre c’est souffrir ».

Vivre c'est souffrir

Qui est l’auteur de : vivre c’est souffrir ?

Le début de cette citation nous vient de Friedrich Nietzche. C’était un grand philosophe allemand du 19e siècle.

La citation complète : Vivre c’est souffrir. Survivre c’est trouver du sens à cette souffrance. L’homme a besoin de ce qu’il y a de pire en lui s’il veut parvenir à ce qu’il a de meilleur.

J’ai trouvé cette vision de la vie assez pertinente.

Dans la suite de cet article, je vais vous expliquer ma vision des choses, par rapport à ce courant de pensée.

Vivre c'est souffrir

Pourquoi vivre c’est souffrir ?

Déjà, car la vie sur terre est synonyme de souffrance. Quelles soit physique ou psychologique !

Donc, il vaut mieux se préparer à l’affronter et l’accepter.

Puisque si vous ne le faites pas, vous allez encore plus souffrir que si vous étiez préparé.

Oui, ne pas être prêt est encore plus douloureux que d’être prêt. D’où l’importance d’en être conscient et d’accepter cette souffrance.

Alors, bien entendu, il faut nuancer un peu.

Si vous avez un cancer, vous aurez beau en être conscient, ça ne changera pas votre situation.

En revanche, être conscient de son existence, vous aide à être ancré dans cette réalité.

De ce fait, vous allez mieux prendre soin de vous.

Vivre c'est souffrir

Le rôle de la souffrance ?

La souffrance a 3 principales fonctions.

— Elle a un rôle biologique.

C’est-à-dire : qu’elle veut qu’on survive ! Notre corps est avant tout conçu pour la survie.

Donc, notre corps doit nous aider à le faire.

De ce fait, nous avons développé des mécanismes de survie et des choix des souffrances.
Par exemple.
Il vaut mieux se casser un bras, plutôt que la tête. Vous êtes d’accord ?
Vous n’avez qu’à essayer de vous laisser tomber par terre.
Que se passe-t-il ? Vous allez mettre vos mains pour amortir la chute.
Puisque votre cerveau, c’est que se faire mal à la tête, ce n’est pas la même chose qu’avec vos bras.
Ainsi, votre cerveau veut vous éviter de souffrir, pour assurer votre survie.

Néanmoins, quand vous y serez confronté, il va choisir de sacrifier ce qui est le moins vital.
Parce que environ 95 % de nos comportements sociaux sont inconscients.

– De s’habituer à son environnement.

Maintenant, vous savez que notre corps choisit « une partie » de ses souffrances.

Ce qui va entrainer la suite : s’acclimater à son environnement.

Un bon exemple, c’est la musculation.

Pourquoi votre corps va développer sa masse musculaire et devenir plus fort au fil du temps ? Car votre corps veut que vous surviviez.

De ce fait, il va s’habituer à l’environnement auquel il est confronté.

Puisque vous avez choisi cette souffrance.

En clair, quels que soient les choix que vous faites, ou que vous ne faites pas, vous allez souffrir.

En l’occurrence, pour la musculation, vous souffrez des efforts à fournir, mais votre corps est en meilleure santé. En revanche, si vous ne faites aucune activité physique, vous ne souffrez pas de l’effort, mais du manque de sport.

De ce fait, vous êtes en moins bonne santé.

Donc, choisissez les souffrances que vous souhaitez, et non pas les subir.

Vivre c'est souffrir

– Elle nous permet d’être plus fort et d’évoluer.

Il faut bien comprendre que : c’est à travers les souffrances et les difficultés de la vie que l’on devient plus fort. Ce n’est pas en étant feignant que l’on évolue de façon positive.
D’ailleurs, Nietzsche est célèbre pour cette citation : ce qui ne te tue pas te rend plus fort.

Et c’est logique.
Quand vous êtes confronté à une souffrance, vous ne souhaitez plus souffrir. Nous sommes d’accord.
Donc, vous allez essayer de comprendre ce qui la provoque. Et c’est en apprenant de cette souffrance que vous allez devenir plus fort. Puisque vous ne souhaitez plus souffrir.

En conséquence, quand vous y serez à nouveau confronté, ça va moins vous faire du mal, puisque ce n’est pas nouveau pour vous.

Alors, la souffrance nous aide à être plus fort, et elle permet d’évoluer de manière positive dans notre vie. Si l’on en tire les enseignements.

conclusion

Pour conclure sur : vivre c’est souffrir.

J’ai vraiment résumé les bases de la pensée de Nietzche
Cependant, c’est largement suffisant pour comprendre sa pensée et sa vision de la souffrance.

Personnellement, je suis entièrement d’accord avec sa vision.

Quand on prend le temps d’y réfléchir, la vie sur terre est synonyme de souffrance en tout genre.

Néanmoins, on peut les choisir. Certes pas toutes, mais une bonne partie.
De plus, chacun peut choisir « comment il réagit à cette souffrance ». Pleurer, se laisser abattre, tirer les enseignements, etc…

Bref, notre appréhension de la souffrance va dépendre en grande partie de nous.

Le but, ce n’est pas de tout le temps bien accepter la souffrance.

Parfois, c’est très pénible et très douloureux. Ce qui se comprend.

Toutefois, dans tous les cas, il faut apprendre de nos erreurs et choisir les souffrances qui sont nécessaires.

Si vous souhaitez compléter cet article, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

Prendre ses responsabilités

Bonjour, cet article invité est une participation à l’évènement interblogeur du blog Vaillants Doctorants

Mon article préféré est sur « comment vaincre la procrastination ? ».

La vérité sur la prise de responsabilité. 

De nos jours, peu de personnes prennent leurs responsabilités. 

Tout est la faute des autres : 

– Si je n’ai pas un corps qui me plait, c’est la faute des autres. 

– Mon travail ne me plait pas, c’est à cause du gouvernement. 

– Je me sens seul, mais je ne veux pas rencontrer d’autres personnes. 

Vous voyez ces excuses que beaucoup de personnes ont tendance à trouver. Pourtant, observer ces situations, quel est le constat qu’on peut en tirer ? 

Ce n’est pas la faute des autres, mais bien votre faute. 

Vous devez arrêter de rejeter la faute sur les autres et de ne rien assumer. 

Quand on y réfléchit bien : 

– C’est vous qui faites le choix de ne pas bien manger, de ne faire aucun sport. 

– Votre job ne vous plait pas. Toutefois, vous faites bien le choix de rester. 

– Vous préférez dire que c’est la faute des autres si vous êtes seul. Néanmoins, vous ne faites pas l’effort de sociabiliser. 

Vous voyez que c’est de votre responsabilité. 

Votre vie est en grande partie construite des choix que vous faites ou que vous ne faites pas. Donc arrêter de dire que c’est la faute des autres, vous devez prendre vos responsabilités. 

D’ailleurs, rejeter la faute sur les autres ne vous fera jamais avancer dans la vie. 

En revanche, si vous prenez vos responsabilités, votre vie va évoluer de façon positive.

 

 

Comment prendre ses responsabilités ?

Comme je l’ai dit précédemment, vous devez assumer toutes les choses que vous pouvez contrôler. On appelle ce courant de pensée « le stoïcisme ».

C’est-à-dire : se focaliser sur tous les aspects de votre vie, où vous avez un contrôle.

Effectivement, il y a des aspects que vous ne pouvez pas modifier :

– La météo.

– Ce que pensent les gens de vous.

– Notre société.

– Votre taille.

– Votre génétique.

Vous voyez tous les éléments que vous ne pouvez pas contrôler.

Donc, la première étape est de se dire si je peux contrôler cet aspect de ma vie ?

Quelques exemples :

– Votre silhouette.

– L’alimentation.

– Votre situation financière et professionnelle.

– Comment vivez-vous vos émotions ?

– Vos fréquentations.

 Vous pouvez constater que c’est beaucoup plus logique de raisonner comme ceci. 

Ainsi, peu importe le ou les éléments que vous souhaitez modifier, vous devez procéder de la sorte : 

– Est-ce que j’ai un contrôle dessus ? 

– Je dois assumer que c’est entièrement de ma faute, si je n’arrive pas à l’accomplir. 

– Commencer petit à petit et augmenter progressivement la difficulté. 

– Soyez patient et régulier.

conclusion

Pour conclure.

Si vous étiez le genre de personnes à rejeter en permanence vos responsabilités sur les autres, j’espère que vous allez arrêter et prendre vos responsabilités.

Vous aurez compris que le principal intérêt d’assumer ses responsabilités, c’est d’être le plus possible dans le contrôle.

Lorsque vous avez assumé vos responsabilités, vous avez tout compris à la vie.

D’ailleurs, ce n’est pas évident de prendre sa vie en main.

Cependant, c’est bien meilleur pour votre bien-être général.

Donc, je compte sur vous pour prendre vos responsabilités.

 

 Si mon article vous a plu, vous pouvez visiter mon blog qui parle de développement personnel 😉 : l’action suit tes pensées.

Dragon ball z manga

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous parler de l’enseignement que vous pouvez tirer de « Dragon ball z manga ».

Dragon ball z manga

C’est quoi Dragon ball Z manga?

Alors, pour ceux qui vivent dans une grotte depuis 30 ans, c’est quoi Dragon ball z?

C’est un manga japonais qui raconte l’histoire du jeune Sangoku et ses combats.

Il est notamment le précurseur du succès des mangas dans le monde. C’est ce manga qui a permis à d’autres d’émerger (One piece, Naruto,etc..).

Il est aussi le deuxième manga le plus vendu de tous les temps « Derrière One piece ».

Autant, vous dire que c’est une œuvre très connue.

Dragon ball z manga

Résumé de Dragon ball z.

Sangoku est un extraterrestre avec une apparence humaine, à un détail près, il possède une queue de singe.
À sa naissance, considéré comme trop faible, il est censé conquérir la planète Terre, définie comme facile.
De ce fait, il est envoyé sur terre, peu de temps après sa naissance. Il sera recueilli par son père adoptif Sangohan.
Sangohan aura bien du mal à le contrôler, du fait de sa nature sauvage.
Cependant, un jour, Sangoku tombe violemment sur la tête. Frôlant la mort. À son réveil, il perdit toute son agressivité. Néanmoins, ça ne l’empêche pas d’être très fort pour les arts martiaux. Ayant pris conscience de sa force, il décide de protéger sa planète adoptive.
Dragon ball Z, ce sont avant tout des combats, mais également des leçons de vie à en tirer. Et c’est ce que je vais faire dans cet article.

Dragon ball z manga

Dragon ball z manga, va-vous enseigner l’importance de se surpasser et d’avoir un but.

S’il y a bien un enseignement qu’on peut tirer de Dragon ball Z, c’est bien de se surpasser. Que ça soit Sangoku, ou son ennemi Vegeta, les deux cherchent tous les deux à s’améliorer constamment.

En l’occurrence, dans le combat.

Ils ont beau être rivaux, et avoir des personnalités très différentes, le constat est le même, ils ont un but. De ce fait, ils vont tout mettre en œuvre pour y parvenir.

L’enseignement à en tirer.

Si j’apprécie ce point en particulier, c’est pour cette raison : beaucoup trop de personnes ne savent pas se challenger un minimum, et non aucun but dans la vie.
La plupart des personnes se contentent d’une vie par défaut, sans but.

Lorsqu’ils en ont un, il baisse rapidement les bras. Puisque c’est trop dur. Grave erreur !
Déjà, car c’est fondamental de se fixer des objectifs dans la vie. C’est ce qui donne un peu de sens à la vie. L’envie d’apprendre et de se dépasser.
Vous n’avez qu’à vous rappeler la dernière fois que vous avez maitrisé une compétence. Quel était votre ressenti ? De la fierté sans doute.
En tout cas, vous étiez content.
Par exemple.
Si vous avez le permis, c’était difficile au début. Pourtant, aujourd’hui, c’est facile.

Vous aviez un but et vous aviez dû vous surpasser pour l’obtenir.

Actuellement, c’est simple pour vous de conduire.

Ce que je souhaite que vous compreniez.

Quand vous commencez quelque chose, c’est rarement évident.

Néanmoins, quand vous passez à l’action avec un but, vous allez devoir apprendre et vous surpasser.

Si tout le monde ne cherchait pas un minimum à se dépasser, l’humanité ne serait pas là.

Donc, ne restez pas dans votre zone de confort, oser faire de nouvelles choses.

Certes, ça ne sera pas évident et c’est normal.
Vous avez beau avoir certaines prédispositions, ça prendra plus ou moins de temps pour devenir bon.
De plus, quand vous chercher a progressé dans votre vie, votre vie deviendra facile. À l’inverse, moins vous faites, plus vous la subirez.
En conséquence, Dragon ball z, vous apprend l’importance de se surpasser et d’avoir des buts dans la vie.

Transition.

Dans la suite, je vais vous expliquer les différentes façons de penser de Sangoku et Vegeta. Puisque ce sont les 2 personnages les plus importants du manga.

Ils ont tous les 2 des qualités qui leur sont utiles, mais également des défauts qui leur sont préjudiciables.

L’objectif, c’est de prendre le meilleur des 2, et d’enlever leurs défauts respectifs, afin de trouver le juste équilibre pour devenir la meilleure version de soi même.

Dragon ball z manga : les philosophies de Sangoku et Vegeta.

sangoku

La philosophie de Sangoku.

Sangoku est au premier abord parfait. Il est gentil, très sympathique et très dévoué pour ses amis et sa famille. Ce qui, en soi, n’est pas une mauvaise chose. Toutefois, il a ses défauts. Pour en citer 3 : naïf, immature, et trop gentil.

Le problème de la gentillesse.

Vous vous dite sans doute : mais tu as mis, gentil dans qualité et défauts. Oui, vous avez raison ! Mais j’ai bien précisé gentil et trop gentil.
Puisque la gentillesse est une qualité, mais l’excès devient un défaut.

Vous n’avez qu’à constater le nombre de personnes qui sont trop gentils. Qu’est-ce qui leur arrive ? On abuse de leurs gentillesses.
De ce fait, ils vont développer du ressenti et de la haine.
Certes, ce n’est pas bien d’abuser.

Cependant, ce sont surtout les personnes concernées qui en sont responsables. Puisque si ces personnes étaient capables de poser leurs limites, elle n’aurait pas développé ses émotions négatives.
Donc, soyez gentil, mais vous devez être capable de fixer vos limites lorsque c’est nécessaire.

Son manque de maturité.

Dans la vie, il ne faut pas être tout le temps sérieux. Parfois, il faut savoir lâcher prise.

Néanmoins, l’être en permanences, ce n’est pas possible.

Bien que Sangoku soit un adulte dans Dragon ball Z, il fait trop preuve d’immaturité. Il n’a pas conscience de beaucoup de choses et pour lui ce n’est pas grave.
Il n’assume pas ses responsabilités qu’un adulte est censé avoir. Vous vous doutez bien que c’est préjudiciable.
De plus, il n’a aucun recul sur ce qu’on lui dit.

Il croit naïvement tout ce qu’on lui dit.

Le fait de ne pas savoir réfléchir un minimum en soi est un problème.

Puisque ça signifie : qu’on n’est pas fichus d’agir en ayant conscience de ce que l’on fait ou pas.
Donc, prenez vos responsabilités et apprenez à réfléchir par vous-même.

vegeta

La philosophie de Vegeta.

Vegeta est l’opposé de Sangoku.
Il a comme principaux défauts : l’arrogance, cruelle et très imbue de sa personne.
À contrario ses qualités sont : sens du devoir, il prend le temps de réfléchir et l’évolution de son personnage.

Le problème de l’arrogance.

Avoir conscience de sa valeur et se valoriser est une bonne cause.

Cependant, l’excès n’est jamais bon.

Vous devez être conscient de votre valeur, mais la surévaluer est un problème. D’ailleurs, c’est un phénomène assez courant cher les humains. Ça s’appelle : l’effet Dunning Kruger. C’est-à-dire : surévaluer nos compétences réelles.
De ce fait, vous n’allez jamais chercher à vous améliorer. Étant donné que vous prétendez tout savoir.

La solution, c’est de trouver un juste équilibre.

Vous devez être conscient de vos qualités et compétences, mais toujours rester dans une optique d’apprentissage. Vous ne devez jamais dire : je sais tout.

Déjà, car c’est faux. Et en plus, personne n’apprécie les personnes qui prétendent tout savoir.

Donc, apprenez à trouver le juste équilibre.

conclusion

Pour conclure sur Dragon ball z manga.

Au-delà, de l’aspect divertissement, Dragon ball z est riche d’enseignement.

Bien entendu, ça reste de la fiction.

Néanmoins, vous pouvez en intégrer certaines notions.
Petit récapitulatif.
– Ayez des buts dans votre vie.
– Sortez de votre zone de confort.
– Soyez gentil sans abuser.
– Prenez vos responsabilités.
– Apprenez à réfléchir par vous-même.
– Ne vous surévaluez pas, rester réaliste.
– Soyez toujours ouvert d’esprit.

Si vous souhaitez compléter mon article, n’hésitez pas 😉

Mon blog: https://lactionsuittespensees.fr/

Comment ne plus être triste
Comment ne plus être triste

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous expliquer « comment ne plus être triste ».

Comment ne plus être triste

Ce qu’il faut savoir.

Avant de vous donner mes conseils.
J’aimerais apporter une petite précision : vous ne serez pas heureux en permanences. Si vous croyez qu’il existe des conseils magiques pour être bien en permanences, vous vous trompez.
Certes, il est possible d’aller mieux.
Cependant, il ne faut pas croire que ça va faire des miracles.

Vous arriverez à mieux gérer vos moments de tristesses, mais ce n’est pas une solution magique.
Les conseils que je vais vous partagez vous aideront à mieux les surmonter, mais ça ne vous empêchera pas de vous sentir mal par moment.
N’oubliez pas que la vie, ce sont des moments de joie et de tristesse, c’est inévitable. Ne pas accepter que la tristesse fait partie de la vie, c’est renier que nous sommes humains.
Donc, accepter que vous ne soyez pas parfait.

C’est normal d’être triste de temps en temps.

Comment ne plus être triste

Comment ne plus être triste ?

Pour ne plus être triste, vous devez identifier la cause du problème.

C’est la base de tout. Identifier ce qui vous rend triste.
— Est-ce que c’est juste un coup de mou passager ?
— Vous vous sentez seul ?
— Votre hygiène de vie est mauvaise, donc vous avez des sauts d’humeur négatifs plus fréquents ?
— Vous n’aimez pas votre vie ?
— Vous vous sentez nul, pour x raisons ?
Bref, il y a de nombreuses raisons de se sentir triste.

D’ailleurs, vous aurez remarqué que dans mes exemples, ce sont surtout des situations auxquelles vous n’auriez pas pensé.
Puisque si votre copine vous a quitté, vous savez pourquoi vous n’êtes pas bien. En revanche, dans ces exemples, c’est plus subtil.
Par exemple.
Vous n’avez pas bien dormi la veille, vos émotions sont moins stables. Alors, vous serez sans doute plus irritables et tristes.
Parfois, il faut pousser la réflexion plus loin que ça.

Comment aller mieux ?

Quelle que soit la cause de votre mal-être, vous devez appliquer ces conseils ci-dessous :
– Une hygiène de vie correcte.

Ah ! l’hygiène de vie. Je vous en parle souvent, et pourtant, c’est tellement important.
Si vous donnez, de bonnes choses à votre corps et votre cerveau, vous serez forcément mieux. C’est juste logique. Vous lui donnez de mauvais aliments, vous pensez qu’il va bien fonctionner ? Bien sûr que non.
Vous ne dormez que 5 h, alors que vous avez besoin de 8 h, vous pensez que vous vous sentirez bien ?

Donc, déjà, prenez soin de votre santé physique et mentale, ça va enlever une partie de votre mal-être.

– Vous devez affronter votre problème.

Si vous êtes triste parce que vous êtes seuls, vous avez le droit de vous sentir mal. Néanmoins, ne rien faire, ce n’est pas possible. Déjà, car ça ne va pas résoudre votre problème. Et que jouer la victime ne vous aidera pas à le résoudre.
Bien sûr que se confronter à votre mal à être, c’est dur. J’en suis conscient. Mais ne rien faire fais encore plus mal, vous ne pensez pas ?
Dans mon exemple sur le fait de se sentir seul, la solution peut être d’aller faire un sport. Comme ça, vous rencontrez de nouvelles personnes, en plus de pratiquer une activité physique.
Vous êtes triste, car vous n’êtes pas heureux dans votre couple ? Quitter cette personne.
Vous ne savez pas ce que vous souhaiteriez faire dans votre vie ? Expérimenter diverses activités, jusqu’à trouver la bonne.
La morale de tout ça : Tout problème a une solution, sinon ce n’est pas un problème.

Donc, quelles que soient la ou les raisons de votre tristesse, vous devez vous dire qu’il existe des solutions.
Bien sûr qu’au début ça fait mal. Cependant, c’est temporaire.

La plus grande douleur, c’est bien de ne rien faire et non pas d’affronter le problème en lui-même.
Toutefois, si c’est trop dur, n’hésitez pas à vous faire aider par une personne de confiance (famille, ami, un professionnel).

Comment ne plus être triste

Si vous souhaitez ne plus être triste, vous devez arrêter d’être perfectionniste.

L’erreur que font beaucoup d’êtres humains, c’est qu’ils attendent trop des autres et d’eux-mêmes.
Bien sûr que vouloir faire mieux, c’est une bonne chose. Néanmoins, que tout soit absolument parfait, c’est une grave erreur.
Vous n’êtes pas parfait, et personne ne l’est.

Certaines personnes peuvent être très compétentes, mais elles ne seront parfaites.
Enfaite, vous avez des attentes tellement élevées que vous serez forcément déçu.

Ce qui va faire : vous allez devenir aigri, agacer et même triste.

Comment arrêter d’être perfectionniste ?

Déjà, arrêter d’avoir des attentes avec les autres.

Puisque personne n’a les mêmes pensées que vous.

De ce fait, vous n’avez pas la même vision des choses.

Donc, vous n’avez pas les mêmes attentes.

En l’occurrence, vous serez forcément déçu. Alors, vous ne devez pas avoir de grandes attentes des autres, parce que, chacun est différent, et ça ne signifie pas forcément que ce sont de mauvaises personnes.

Dans votre cas personnel.

Vous ne devez pas attendre que tout soit parfait avant de faire. Vous devez être imparfait au début, afin de vous rapprocher de cette « perfection ».

Pour devenir bon dans un domaine, il faut bien commencer.

Au début, vous serez forcément mauvais, et c’est normal.

Néanmoins, avec du temps, et de la pratique, vous deviendrez meilleur.

Ainsi, dans votre cas personnel, commencer par être imparfait et faite de votre mieux pour vous améliorer.

Comment ne plus être triste

Pour ne plus être triste, il faut les bonnes émotions.

Quand je vous dis d’avoir les bonnes émotions, ce n’est pas de sourire sans arrêt. Vous avez le droit d’être triste.

En revanche, ça doit être temporaire.
De plus, vous devez nourrir votre cerveau de bonnes choses. Donc, tout ce qui pollue votre cerveau, vous devez vous en débarrasser.
Par exemple :
– Regarder les infos, ne vous apporte que de la négativité.
– Rester avec des personnes négatives.
– Se rabaisser en permanences.
Bref, toutes ces choses qui plombent votre mental, vous devez les enlever.

Lorsque vous enlevez ces choses qui plombent votre mental, vous aurez moins de pensées négatives.

De ce fait, vous serez moins triste.

conclusion

Pour conclure.

J’espère que vous aurez compris qu’être triste, de temps en temps, c’est normal.

Cependant, il ne faut pas laisser le mal s’installer.
Avec mes conseils, vous vous sentirez bien mieux. C’est selon moi, les fondamentaux pour ne plus être tristes.
Petit récapitulatif.
– Identifier la cause du problème.
– Adopter une hygiène de vie correcte.
– Se confronter à ses problèmes.
– Arrêter d’être perfectionnistes avec les autres et soit même.
– Enlever tous les éléments qui parasitent votre esprit.

Si vous souhaitez compléter cet article, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

Comment devenir une meilleure personne
Comment devenir une meilleure personne

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous expliquer « comment devenir une meilleure personne ».

Comment devenir une meilleure personne

Pour devenir une meilleure personne, vous devez être capable de vous remettre en question.

C’est de loin l’astuce la plus efficace.
Comment voulez-vous devenir une meilleure personne, si vous n’êtes pas capable de vous remettre en question ?
Vous voyez que ce n’est pas possible.
Si dès qu’on vous fait le moindre reproche « constructif » vous vous braquez, et que vous montez sur vos grands chevaux, vous ne pouvez pas devenir une meilleure personne.
Pour quelle raison ?
Lorsque vous pensez savoir, en réalité, vous ne savez rien.
D’ailleurs, il y a une citation très célèbre de Socrate, qui résume très bien ce courant de pensée : la seule chose que je sais, c’est que je ne sais rien.
Personnellement, j’adore cette citation, car elle est très vraie.

Pourquoi devez-vous être capable de vous remettre en question ?

Déjà, car vos pensées ne sont jamais figées.

Quand vous étiez un enfant, est-ce que votre vision des choses était la même qu’aujourd’hui ? J’espère pour vous que non.

La différence entre vous et l’enfant que vous étiez, c’est que lui, il écoutait les autres.

Certes, les enfants sont naïfs, et ne comprennent pas tout.

Cependant, ils sont plus ouverts à ce qu’on leur dit. Ils essaient de mieux comprendre le monde qui les entoure.

Alors, conserver cet aspect de l’enfant que vous étiez.

Après tout ,si vous êtes devenus une meilleure personne, c’est bien parce que vous avez appris des autres ?

La petite nuance.

Quand je vous dis de vous remettre en question, je ne vous dis pas d’être sans arrêt d’accord avec vos interlocuteurs.

Je vous demande bien d’être ouvert aux dialogues et aux échanges d’idées et d’opinion.

Vous devez être capable de vous forger votre propre avis.

De plus, ça vous permettra d’aiguiser votre esprit critique.

Dans tous les cas, vous devez toujours être respectueux.

Comment devenir une meilleure personne

Devenir une meilleure personne, c’est prendre soin de sa santé.

Pour ce faire, vous devez avoir une bonne hygiène de vie.

C’est-à-dire manger sainement « sans abuser sur certains aliments », pratiquer une activité physique et dormir suffisamment.
Pourquoi prendre soin de santé physique va faire de vous une meilleure personne ?
La raison est simple : si vous êtes en bonne santé, vous vous sentez mieux. Et personne ne peut prétendre devenir une meilleure personne, s’il ne prend pas soin de son propre corps.
Lorsque vous avez une hygiène de vie correcte, vous êtes non seulement en meilleure santé physiquement, mais aussi mentalement.
À ne pas oublier :

si vous prenez soin de votre corps et/ou de votre esprit, ça va se répercuter de façons positives ou négatives, selon ce que vous avez choisi.

-Vous en prenez soin, vous allez bien.

-Vous n’en prenez pas soin, vous allez mal.
C’est aussi simple que ça.

La petite nuance.

Comme je vous l’ai dit, le but ce n’est pas d’être parfait, juste d’avoir une hygiène de vie correcte.

Si vous mangez une part de pizza, ce n’est pas grave.

Vous n’avez pas fait votre sport aujourd’hui, ce n’est pas grave.

Pareil, vous n’avez pas bien dormi une nuit ? Ce n’est pas la fin du monde.

Néanmoins, ça doit rester des exceptions.
Au moins 80 % du temps, vous devez avoir une hygiène de vie irréprochable.

Vous pouvez faire des petits écarts, tant que c’est occasionnel.

Comment devenir une meilleure personne

Devenir une meilleure personne, c’est de se faire respecter.

Le respect est sans doute l’une des choses les plus fondamentales pour les êtres humains.

Vous n’avez qu’à imaginer que personne ne vous respecte. Quelle va être votre ressenti ? Vous allez vous sentir mal.
Ce qui est complètement normal.

Comment se faire respecter ?

– Ne pas être méchant.

Ce n’est pas en étant méchant, irrespectueux que vous allez être réellement respectés. Vous serez craint, mais pas respectés.
Pour ce faire, vous devez être ferme et poser vos limites.

Dès qu’une personne a franchi la limite, vous devez la reprendre directement.
Par exemple. Excuse-moi, je n’ai pas aimé ce que tu viens de dire. Je veux que tu arrêtes de parler de la sorte.
Vous êtes restés polis et respectueux.
De ce fait, cette personne va naturellement arrêter et plus vous respecter.
Si vous vous laissez faire, ça traduit de la faiblesse. Et personne n’apprécie et respecte une personne faible.
Donc, soyez ferme, mais toujours respectueux.

Comment devenir une meilleure personne

Devenir une meilleure personne, c’est être reconnaissant.

Si vous n’êtes pas reconnaissant de ce que vous possédez déjà. Comment pourriez-vous devenir une meilleure personne ? Ce n’est pas possible.

Vous avez la santé ? vous devez être reconnaissant.

Pour vous en convaincre, vous n’avez qu’à repenser à ces moments où vous étiez malade. Vous étiez en train de vous dire : j’aimerais tellement guérir. Ce n’est pas vrai peut-être ?

Donc, vous voyez à quel point être en bonne santé, c’est important. Vous n’avez qu’à penser à toutes ces personnes qui n’ont pas cette chance, et qui donneraient tout pour être en bonne santé. Je pourrais vous citer d’autres exemples comme :

 Le fait d’avoir un toit.

 Manger et boire.

 Ne pas vivre dans un pays en guerre.

 D’avoir des gens qui vous aiment.

Le but, c’est de constater que vous avez plus de chances que vous l’imaginez.

Certes, vous les tenez pour acquis.

Cependant, le jour où vous les perdez, vous allez vous rendre compte de leurs valeurs.

conclusion

Pour conclure.

J’espère que grâce à mes astuces, vous pourrez devenir une meilleure personne. Bien entendu, je n’ai pas tout dit.
Je vous transmets les notions basiques, que vous devez à tout pris acquérir.
Petit récapitulatif.
– Se remettre en question, et accepter la critique constructive.
– Avoir une hygiène de vie correcte.
– Se faire respecter, en restant poli.
– Être reconnaissant de ce que vous avez déjà.

 

Si vous souhaitez compléter mon article, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

 

comment être discipliné
Comment être discipliné

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous expliquer « Comment être discipliné ».

comment être discipliné

Quel est le but de la discipline ?

Avant toute chose, il est indispensable, de vous expliquer en quoi la discipline est fondamentale dans la vie de n’importe quel être humain.
Le but de la discipline, c’est d’avoir une vie qui vous correspond.
C’est-à-dire, d’être une personne accomplie et qui avance dans sa vie.
D’ailleurs, vous pensez que tout va bien dans votre vie ?
Vous ne désirez rien changer dans votre vie ?
Vous êtes satisfait de votre corps ?
De votre état d’esprit ?
De vos finances ?
Votre boulot ?
Votre personnalité ?
Bref, votre vie est exactement comme vous le voulez ? Sincèrement, je ne pense pas.
Nous ne sommes pas parfaits, « nous ne le serons jamais ». Cependant, ça n’empêche pas de vouloir l’améliorer.
Néanmoins, malgré cette volonté de changer ce qui ne va pas, peu de gens vont franchir le cap. Pourquoi ? Car ça demande du travail.
En l’occurrence, ça demande d’être discipliné.
Donc, ça demande d’effectuer des efforts sur le long terme.

Un exemple concret.

Je pense que tout le monde aimerait un corps qui lui plait vraiment. Nous sommes d’accord.
Toutefois, combien en sont satisfaits ? Très peu. D’après vous, pourquoi ?
L’impatience et le manque de discipline.
Très peu de personnes sont capables de se discipliner pendant plusieurs mois, afin d’avoir des résultats probants.

Tout le monde veut la finalité, mais peu veulent effectuer le travail en amont.
Lorsque vous êtes discipliné, ça peut absolument changer votre vie.

Je vais donc vous expliquer comment faire.

comment être discipliné

Comment être discipliné ?

L’autodiscipline est comme un muscle, plus vous l’exercez, plus il se renforce.

Tous les êtres humains sont faits d’habitude, qu’elle soit bonne ou mauvaise.
Donc, si vous habituez votre cerveau à ne pas avoir en permanences des gratifications instantanées, ça va renforcer votre volonté.
De ce fait, votre autodiscipline.
Lorsque vous allez habituer votre cerveau à travailler sans avoir des résultats immédiats, vous allez renforcer votre capacité à être discipliné.
Vous n’allez pas céder à la facilité.

La mise en pratique.

 La gestion des réseaux sociaux.

Déjà, vous allez retirer vos réseaux sociaux de votre téléphone, ou vous les consommez le soir.
Pour quelle raison ? Il est prouvé que trop de petite gratification instantanée va plomber votre capacité à vous concentrer. Ce qui va se répercuter sur votre autodiscipline.

Donc, soit vous les mettez ailleurs que sur votre téléphone, soit vous les consommez en fin de journée.

 Vous allez miser sur la régularité.

Comme je l’ai dit précédemment, votre cerveau, c’est comme un muscle, plus vous le travaillez, plus il se renforce.

En l’occurrence, pour le renforcer, il faut être régulier.

C’est comme la musculation. C’est beaucoup plus efficace de faire 1 h par jour, 5 fois dans la semaine, plutôt que 5 h, 1 fois dans la semaine. Ce principe est valable pour un peu près tout.

Donc, vous devez avant toute chose : miser sur l’optimisation de votre temps, et être régulier.

De plus, vous devez commencer par une seule habitude.

Si déjà, vous avez du mal à intégrer une nouvelle habitude, pourquoi voulez-vous en intégrer plusieurs à la fois ? Arrêter !

Commencer par bien en intégrer une, et une fois que c’est bien fait, vous pouvez en intégrer une autre.

Allez-y progressivement et au fur et à mesure.

Ne soyez pas impatients.

comment être discipliné

Vous devez pratiquer la musculation

Le meilleur sport pour vous aider à être disciplinés, c’est la musculation. Je sais que ce n’est pas la première fois que je le dis. Pourtant, c’est vérité.

Je pratique la musculation depuis 4 mois, et je constate clairement que je suis beaucoup plus discipliné qu’auparavant.
Puisque, la musculation va, vous obligez à être disciplinés. Ce n’est pas comme les autres sports, ou vous pouvez constater des changements d’une séance à l’autre.
En musculation, ça prend plusieurs mois, afin de voir de réels résultats.
Vous devez vous entrainer régulièrement, avoir la diète adaptée, vous reposer et être patient. Ce qui est loin d’être évident.

Cependant, en plus de vous sentir mieux mentalement et physiquement, la musculation vous apprend à être plus discipliné, patient et régulier.

comment être discipliné

Votre autodiscipline doit prendre le dessus sur votre motivation.

Le problème de beaucoup de personnes, c’est qu’ils souhaitent faire quelque chose sur le coup de leurs émotions. Ils vont donc, le faire peut être 2,3 semaines et ensuite abandonner.
Le meilleur exemple, c’est dans les salles de sport.

Vous avez 5,10 % des adhérents qui viennent régulièrement et ceux depuis plusieurs mois. Et les autres ne sont venus que quelques semaines où ils ne viennent que quand ils sont motivés. C’est-à-dire, rarement.
D’ailleurs, si les salles de sport étaient payées par rapport à la régularité d’un adhérent, toutes les salles feraient faillite.

C’est pour ça que les abonnements mensuels sont plus chers que les abonnements à l’année. C’est pour inciter les gens à payer sur une plus longue période. Ainsi, la grande majorité des adhérents payent 1 mois, et les 11 mois restants, ils payent pour rien.

Puisqu’ils ne sont pas disciplinés, ils se basent uniquement sur leurs ressentiments du moment.

Vous pouvez me croire, je sais de quoi je parle.

La mise en pratique.

Déjà, sachez que la motivation n’est pas à bannir.
La motivation vous sert à vous fixer un objectif, c’est tout.
Par la suite, ce qui va faire la différence, c’est votre discipline.
Vous devez savoir que personne n’est tout le temps motivé. Moi le premier.
Cependant, quand vous êtes discipliné, vous ne vous basez pas sur votre envie, mais sur la réalisation de vos objectifs.
Vous avez la flemme ? Ça arrive. Néanmoins, vous y allez quand même.
Vous devez vous dire que ne pas faire ce que vous devez faire est plus douloureux que de le faire.
Dites-vous que si vous ne le faites pas, vous êtes certains de ne pas réussir.
Personnellement, quand j’ai des coups de mous, je me répète cette phrase et ça m’aide beaucoup à continuer.
Vous aurez également compris que faire ce que vous devez faire malgré la flemme, vont booster votre mental.

En conséquence, vous allez booster votre discipline. Puisque la discipline et un mental solide sont liés.

Si vous souhaitez booster votre mental, vous pouvez consulter mon article : Comment devenir fort mentalement

conclusion

Pour conclure sur: comment être discipliné.

Vous avez désormais compris l’importance d’être disciplinés.

Bien entendu, je n’ai pas tout dit.

Vous avez la base.

À vous de mettre en pratique.

Petit récapitulatif.
– Réduisez votre temps sur les réseaux sociaux. Vous arriverez à mieux vous concentrer.
– Vous devez être régulier, et les intégrer les uns après les autres.
– Pratiquer la musculation.
– Même lorsque vous avez la flemme, vous le faites quand même.

Si vous souhaitez compléter mon article, n’hésitez pas 😉

 

comment devenir fort mentalement
Comment devenir fort mentalement

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous apprendre à « Comment devenir fort mentalement ».

 

comment devenir fort mentalement

Quel est l’intérêt de devenir fort mentalement ?

En effet, avant de vous expliquer « comment être plus fort mentalement ».

Je me dois de vous expliquer les bénéfices.

Dans notre société actuelle, la grande majorité des gens abandonnent rapidement ce qu’ils entreprennent.
Puisque c’est trop dur et qu’ils n’ont pas un mental solide.
De plus, ils subissent une grande partie de leurs vies.
Pourtant, il aimerait que ça change.
La raison ? C’est leur d’esprit qui est faible. C’est le fameux « Mindset ».
Ce mot qu’énormément de personnes qui ont réussi emploi à toutes les sauces.
D’un côté, c’est vrai que tout se baser sur l’état d’esprit est exagéré.

Néanmoins, ce n’est pas totalement faux.
Quand vous prenez le temps d’y réfléchir.
Si vous avez un esprit fort et conquérant, vous ne pensez pas que vous pourrez faire de grandes choses ?
Vous ne pensez pas que ça ne changerait pas votre vie ?
Bien entendu, avoir un état d’esprit fort ne fait pas tout. C’est le début.
Cependant, ce sont les fondations d’une quelconque réussite.

comment devenir fort mentalement

Comment devenir fort mentalement ?

La première étape pour devenir fort mentalement, c’est de ne pas abandonner.

Oui, je sais. Vous avez entendu de grands entrepreneurs américains vous le rabâchez sans arrêt.
J’ai conscience que ce sont des mots faciles à prononcer.

Néanmoins, il y a quand même un sens profond à ça. Est-ce que vous savez ce que ça signifie vraiment ?
Pour devenir ce qu’ils sont, ils ont dû être forts mentalement.

Eh oui ! quand vous souhaitez entreprendre quelque chose sur le long terme, vous allez rencontrer des difficultés. C’est obligé. Personne ne va avoir un parcours sans embuches.

Vous aurez forcément des moments où vous allez douter, vous aurez envie de tout laisser tomber, et laissez-moi vous dire que c’est normal.

Nous sommes humains, nous avons donc des émotions. Nos émotions sont plus ou moins stables, mais elles ne le seront jamais complètement.

De ce fait, c’est normal que vous soyez parfois découragé.

Cependant, vous pouvez quand même améliorer votre volonté.

Comment faire ?

Déjà, sachez que nous sommes tous faits d’habitudes en tout genre, qu’elles sont bonnes ou mauvaises.
Donc, vous devez habituer votre cerveau à faire des choses difficiles.
Par exemple, allez à la salle plutôt qu’être Netflix. C’est plus simple de se poser devant une série, nous sommes d’accord ?
Toutefois, qui va développer un mental plus fort ? La personne qui a sa petite gratification instantanée, ou la personne qui va faire l’effort d’aller à la salle ? Vous avez la réponse.
Dans ce cas, je parle d’effort, mais au fil du temps, vous aurez beaucoup plus de facilité à faire ces choses qui, au début, vous paraissez difficiles.

Vous l’avez compris, votre cerveau s’est habitué à son environnement.
Après, vous aurez quand même moins envie à certains moments de faire ces choses difficiles. Encore une fois, c’est normal.
Cependant, ça sera beaucoup moins fréquent qu’au début et c’est à vous de le faire tout de même, malgré que la motivation ne soit pas là.
C’est comme ça que vous allez construire un mental solide.

comment devenir fort mentalement

Vous devez être patient.

Lorsque vous allez devenir plus patient, vous allez devenir plus fort mentalement.

Puisque, vous n’allez pas l’obtenir dans l’immédiat.

Vous savez que ça peut être long, fastidieux et rude.

De ce fait, vous allez développer un état d’esprit plus fort. Car dans votre périple, vous allez rencontrer des difficultés en tout genre.
Comme je l’ai dit précédemment : personne n’a un parcours linéaire.
Au-delà, de ne pas abandonner, le fait d’être patient va renforcer votre mental.

Comment faire ?

C’est de vous fixer des objectifs qui demandent du temps à être accomplis.
Par exemple.
— Vous souhaitez perdre 20 kilos, ça va prendre du temps.
– Vous souhaitez être musclés, pareil.
– Votre but, c’est de gagner tant d’argent, ça va prendre plus ou moins de temps.
– Vous souhaitez être bilingue en anglais, mais vous démarrer presque de zéro. Oui, ça va prendre du temps.
Bref, c’est à vous de voir ce que vous souhaitez accomplir.

Cependant, garder bien en tête ceci : personne n’est devenu bon en quoique ce soit sur le court terme.

Certes, certains personnes sont plus ou moins prédisposés à être doué à faire certaines choses.
Toutefois, pour être très bons, ils ont dû bien sûr travailler, mais également être patients.

Ainsi, essayer toujours de vous fixer des objectifs sur le moyen et long terme.

comment devenir fort mentalement

Pour devenir fort mentalement, vous devez sortir de votre zone de confort.

D’ailleurs, quelle est la définition de la zone de confort ? C’est de faire des choses qui vous demandent un effort conséquent.
Par exemple.
– Ça peut être, parler à un inconnu.
– Aller dans un endroit où vous ne connaissez personne.
– Rester seul avec vous-même.
– Faire une nouvelle activité.
En clair, ce sont toutes les choses avec lesquelles vous n’êtes pas à l’aise.

Donc, c’est variable selon les individus.
À partir du moment où vous n’êtes pas à l’aise, vous allez sortir de votre zone de confort.

Comment faire ?

Lorsque vous sortez de votre zone de confort, vous allez développer un mental plus fort.
Pour la raison suivante : vous allez enlever vos peurs irrationnelles, donc vous aurez un meilleur mental.
Je vais vous prendre un exemple.
Vous êtes très timides et vous souhaitez parler à un inconnu. Nous sommes d’accord que ça va vous demander un certain effort.
Cependant, ce n’est pas une peur rationnelle. Avoir peur d’un serpent, c’est une peur rationnelle, car il y a vraiment un danger.
En conséquence, vous devez apprendre à distinguer une peur rationnelle et irrationnelle.
Par la suite, allez-y progressivement.
Si on reprend l’exemple de la personne timide. Ça serait contreproductif de lui dire d’aller parler devant 500 personnes. Nous sommes d’accord ?

En revanche, commencer par dire bonjour, ça va, en ayant un certain contact visuel, c’est déjà beaucoup plus simple.
Ensuite, vous allez augmenter au fur et à mesure la difficulté, jusqu’à que cette compétence, soit parfaitement maitrisé.

conclusion

Pour conclure.

J’espère que vous aurez compris l’importance d’être fort mentalement.
D’ailleurs, je n’ai pas tout dit.

Cependant, ce sont pour moi les bases que vous devez à tout prix acquérir.
Petit récapitulatif.
– Ne pas abandonner.
– D’être patient.
– Sortir de sa zone de confort.

Si vous souhaitez compléter cet article, ou me donner votre avis, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

La procrastination
La procrastination

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous parler de la procrastination.

La procrastination

Introduction.

Je pense que tout le monde aimerait ne plus procrastiner.

Que ça soit pour avoir une meilleure estime de soi et ne pas subir sa vie !
Pourtant, malgré cette volonté d’avancer, peu de gens avancent dans leurs vies.

Le grand responsable s’appelle : la procrastination.
Vous n’allez pas me faire croire que vous n’aimeriez pas avoir :
– Un meilleur physique.
– Plus de confiance en soi.
– Une meilleure situation professionnelle.
En clair, être fiers de votre vie.
D’ailleurs, quand vous êtes sur Netflix, mais que vous stagnez dans votre vie, au fond de vous, vous ne vous sentez pas bien.
Vous n’aimez pas votre vie.

De ce fait, vous allez commencer à :
– Rejeter la faute sur les autres.
– Vous trouvez des excuses.
Donc, ne pas prendre vos responsabilités.
Je vais vous dire un truc, c’est entièrement votre faute si votre vie ne vous correspond pas.

Vous prenez la décision de procrastiner. Alors, assumez-le.
Néanmoins, ce n’est pas rigide. Vous pouvez vaincre la procrastination.

La procrastination

Pourquoi la procrastination est très ancrée chez les humains ?

Pour vaincre la procrastination, il faut d’abord comprendre pourquoi vous procrastinez.

La peur de l’échec.

Notamment en France, vous n’avez pas le droit d’essayer de nouvelles choses.

Sinon, on va vous dire : que ce n’est pas possible et que vous allez échouer.

Alors, oui, tout le monde n’est pas comme ça, c’est juste une majorité.

Cependant, lorsque vous entendez, ces phrases, vous allez inconsciemment les croire.

De ce fait, vous n’allez rien faire.

Un manque de discipline.

De nos jours, peu de personnes sont capables d’être disciplinées pendant plusieurs mois pour réussir leurs objectifs.
La plupart des gens préfèrent les petites gratifications immédiates.

Qui apporte une satisfaction immédiate, mais qui n’apporte rien de concret dans votre vie.
Vous voulez tout immédiatement.
Puisque tout est facilité au maximum, donc aucune raison de se dépasser.

Vos émotions vous guident.

– Combien de personnes souhaitent perdre du poids ?

– Devenir plus musclés ?

– Être indépendant financièrement ?

Il y a une grande majorité qui souhaite y parvenir.

Pourtant, combien vont y parvenir ? Une petite majorité.

La raison : ils ont eu un pic d’émotion qui est descendue rapidement.

De ce fait, ils abandonnent rapidement.

Vous n’avez qu’à voir le pic de nouveau adhérent à la salle de sport en janvier, et le nombre d’adhérents qui continuent en février.

Vous devez comprendre que : vos émotions varient constamment.

De ce fait, si vous basez vos objectifs à atteindre, par rapport à vos émotions du moment, vous êtes certains de ne rien faire de concret.

La procrastination

Comment ne plus procrastiner ?

Bannir le plus de distraction possible.

Le plus gros problème de notre époque, c’est le manque de concentration.

D’ailleurs, les enseignants disent bien que les jeunes ont plus de mal à se concentrer qu’auparavant.
D’après vous, qui est le responsable ? Vous avez compris que c’est le smartphone.

Notamment, les réseaux sociaux avec les notifications qui sécrètent constamment de la dopamine. Qui est l’hormone de la récompense.

Les réseaux sociaux détruisent ta concentration.

Lorsque vous sécrétez constamment de la dopamine, vous en voulez encore plus. De ce fait, vous allez avoir plus de difficultés à vous concentrer.
De plus, il y a les petits contenus rapides à consommer, qui ne durent que quelques secondes. Et quand vous habituez votre cerveau à du contenu rapide et éphémère. Comment votre cerveau va réagir ?
Il va s’habituer à ce que vous lui donner.

De ce fait, vous aurez dû mal effectuer un travail qui demande une certaine concentration.

Les solutions.

Je ne vais pas vous dire de les bannir pour autant.

Je vais vous dire de les consommer le soir de préférence.

Quelles sont les raisons ?

Si durant votre journée, vous avez mis votre énergie et votre focus vers des choses qui font avancer votre vie, vous n’allez pas culpabiliser le soir de trainer sur vos réseaux. Étant donné, que votre journée a été productive.

Tandis que si, dès le matin, vous êtes en permanences sur vos réseaux, vous aurez plus tendance à procrastiner.

Donc les réseaux à consommé en fin de journée.

Pour vous aider à y parvenir, installer vos réseaux uniquement sur votre ordinateur. Comme ça, vous serez moins tenté de céder.

La procrastination

Pour vaincre la procrastination, vous devez apprendre à être discipliné et ne pas se baser sur vos émotions.

Comme je l’ai dit précédemment, vous devez apprendre à être discipliné.

Ce n’est pas en bossant selon vos envies que vous réussirez à atteindre vos objectifs.

Un jour, vous êtes motivés pour aller à la salle et vous y allez. Demain, non, j’ai la flemme.

Est-ce que vous pensez sincèrement que vous allez y parvenir en procédant de la sorte ?
Bien sûr que non !
De plus, comme je l’ai également mentionné, la procrastination se base, en partie, selon vos émotions du moment.
Un jour, j’ai envie, l’autre non, donc je ne fais pas.

Finalement, je ne fais rien également.

Les solutions.

Déjà, dites-vous : pourquoi je veux faire ça ?
Une fois que c’est fait, fixez-vous l’objectif final et découpez-le en plusieurs sous-objectifs.

L’intérêt de découper ses objectifs, c’est de constater que vous avancer dans la bonne direction et de ne pas vous décourager.
Malgré ce que je viens de vous dire, vous aurez quand même envie de procrastiner.

Néanmoins, laissez-moi vous dire que c’est normal.

Vous êtes humains, donc vous avez des émotions.

Cependant, lorsque vous n’aurez pas envie, lancez-vous tout de même.

Au début, vous n’aurez pas envie de vous y mettre.

Cependant, garder en tête que votre cerveau, c’est comme un muscle.

C’est-à-dire : qu’au début, il met un peu de temps à s’y mettre, mais au bout de 20 minutes en moyenne, vous aurez beaucoup plus envie de continuer ce que vous faites !
Le plus dur, c’est le début.

De plus, les premières semaines seront les plus dures.

Puisque votre cerveau a besoin d’un certain temps pour s’habituer à quelque chose.

Ainsi, plus vous serez régulier dans le temps, moins vous aurez cette tendance à procrastiner.

conclusion

Pour conclure sur la procrastination.

Dans cet article, j’ai mentionné uniquement les bases.

Cependant, si vous les appliquez, ça sera largement suffisant pour atténuer votre procrastination.
Petit récapitulatif.
– Consommer vos réseaux sociaux en fin de journée.
– Pour atteindre votre objectif, commencer par déterminer votre objectif final, par la suite, divisez le en plusieurs sous objectifs.
– Lorsque vous n’avez pas envie, faites-le quand même. Dites-vous que c’est toujours le début le plus dur.

Si vous souhaitez compléter cet article, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

Comment se faire des amis
Comment se faire des amis

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous expliquer « comment se faire des amis ».

Comment se faire des amis

Introduction.

De nos jours, c’est très facile de rester connecté les uns avec les autres. Notamment, avec les réseaux sociaux.
Pourtant, la majorité des gens se sentent seuls et c’est normal.
Nous avons pris l’habitude de rester sur notre smartphone au lieu d’interagir dans la vraie vie. Il y a encore 15 ans, ce n’était pas possible.
Les êtres humains ont besoin de sociabiliser un minimum dans le réel.
Toutes les connexions virtuelles ne remplaceront jamais la vie réelle.
D’où l’intérêt d’apprendre à tisser des liens sociaux.

seule

Quand on souhaite se faire des amis, il ne faut pas commettre cette erreur.

Vous souhaitez vous faire des amis ? Très bien.

Néanmoins, ça ne signifie pas l’être avec n’importe qui. Et beaucoup de personnes commentent cette erreur.

Ce n’est pas parce que vous avez parlé 5 minutes avec cette personne et vous devenez amis. Il faut arrêter !

Quand vous vous attachez trop vite, ça signifie :

 Vous êtes dépendant affectif. Donc, vous avez besoin de cette personne à tout prix.

Une personne qui a besoin des autres ça se voit assez rapidement et ça ne donne pas envie d’être amis avec elle.
Imaginez cette situation.
Vous venez de rencontrer cette personne et déjà elle vous demande de faire une sortie avec vous et en plus, elle se montre insistant.
Qu’est-ce que vous allez vous dire inconsciemment ?
Quelle est bizarre ? Ou quelque chose de ce genre.
C’est normal.
Aucun être humain n’apprécie de porter le fardeau affectif d’une personne sur ses épaules.

La petite nuance à préciser.

Vous ne pouvez pas être amis avec tout le monde.

Bien que vous soyez la meilleure personne du monde, vous ne pourrez jamais l’être avec tout le monde. Quand vous cherchez à l’être avec tout le monde, vous ne vous aimez pas. Et vu que vous ne vous aimez pas, vous recherchez cet amour à travers les autres.

Donc, vous ne pouvez pas créer des liens solides avec des individus.
De plus, ce n’est pas parce que vous ne vous entendez pas avec une personne qu’elle est forcément mauvaise.
Parfois, le feeling ne passe pas et c’est comme ça.

Nous avons tous des personnalités différentes, de ce fait, nous aurons plus ou moins du feeling avec une certaine personne.

Ainsi, ne forcez pas si le contact ne se fait pas naturellement.

smartphone

Comment se faire des amis ?

— Le smartphone, on l’utilise avec parcimonie.

Comme je l’ai dit en introduction, l’utilisation excessive du smartphone va développer votre timidité.
Étant donné que vous vous habituez à votre environnement, vous allez inconsciemment développer certaines caractéristiques, qu’elle soit bonne ou mauvaise.
En l’occurrence, pour le smartphone, ça va développer une mauvaise habitude.
Pour rectifier tout ça, je vous conseille :
Enlevez vos réseaux sociaux et mettez-les sur votre pc ou tablette.
Voilà, c’est le seul conseil à appliquer.
Puisque, si vous êtes dépendant de votre smartphone, c’est parce qu’il y a les réseaux sociaux. Vous n’allez pas rester 1 h dessus pour regarder vos photos.
Donc, c’est largement suffisant.

Comment se faire des amis

— Pour vous faire des amis, vous devez faire le premier pas.

Ne commencez pas à vous dire :
— Pourquoi c’est moi qui devrais faire le premier pas ?
— Je suis très timide et donc j’attends.
Vous serez bien plus gagnant en allant faire le premier pas plutôt que d’attendre.
Déjà, car peu de personnes le font. Ce qui fait que vous allez automatiquement vous démarquer.
Je pense que vous serez d’accord pour dire que « tout ce qui est rare se démarque plus que ce qui est commun ». Vous en conviendrez.
Dans ce cas-là, si vous êtes souriant et sympathique, vous allez être plus facilement appréciés.
De plus, quand une personne vient vous parler de manière cool et détendue, vous serez d’accord pour dire que vous la trouvez plus sympa.
Alors, soyez cette personne.

Comment se faire des amis

— Se faire des amis, c’est s’intéresser aux autres.

Vous et moi, nous aimons qu’on parle de nous. Qu’on nous demande de parler de nous. Vous serez d’accord avec moi et c’est normal.

Selon cette étude scientifique.

Lorsqu’on parle de nous, on active dans notre cerveau la zone de motivation et de récompense.

Quand on y réfléchit bien, on adore tous parler de nous.

Donc, que devez-vous faire pour vous démarquer ? Vous avez compris qu’il faut s’intéresser à l’autre personne.

Pour ce faire : Essayer de voir quelles sont ses passions et de rebondir dessus.

Qui n’aime pas qu’on s’intéresse à ses centres d’intérêt ?

Alors, commencez par ne pas parler de vous, mais de l’autre personne avant tout.

Vous allez voir que cette personne va également s’intéresser à vous. Même si ce n’est pas systématique, mais en général, les gens le font.

Dans tous les cas, commencez à vous intéresser aux autres en premier.

Comment se faire des amis

– Multiplier les expériences.

Ce n’est pas en restant chez vous, en permanences, que vous allez faire de nouvelles connaissances. Vous devez vivre votre vie au maximum.
Pour profiter de la vie, de façon intelligente, je vous partage quelques astuces :
Pratiquer une activité physique.
Le sport, tout le monde sait que c’est bon pour notre santé physique et mentale. En plus, vous allez être dans un environnement où vous avez un centre d’intérêt commun.
Si vous aimez le foot, forcément, les personnes qui sont dans ce club l’aiment également.
Voyager.
Lors d’un voyage, vous allez rencontrer des personnes, une culture, qui peut être grandement différente de la vôtre.
De ce fait, vous allez forcément être plus ouvert d’esprit et par la même occasion être plus enclin à vous ouvrir aux autres.
Bref, vivez votre vie le plus possible tout en restant ouvert d’esprit et compréhensif.

Cependant, vous ne devez pas faire des erreurs bêtes comme fumer ou boire.
J’ai bien précisé, des expériences qui vont vous enrichir.
Dites-vous que « plus vous expérimentez la vie, plus vous aurez envie de vous ouvrir aux autres ».

conclusion

Pour conclure sur « comment se faire des amis ».

Selon votre niveau de base, ça peut être plus compliqué.
Néanmoins, tout le monde peut s’améliorer en pratiquant régulièrement et en l’adaptant à son niveau au fur et à mesure.
Donc, à vous de passer à l’action, tout est entre vos mains.
Petit récapitulatif :
– Ne forcez pas une amitié.
– Désactiver vos réseaux sociaux de votre smartphone.
– Faites le premier pas.
– Intéressez-vous aux autres en premier.
– Vivez le plus d’expériences « intelligentes » afin d’élargir votre vision de la vie.

Si vous souhaitez compléter mon article, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

 

trouver sa voie
Trouver sa voie

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous donner des pistes de réflexion, afin de « trouver sa voie ».

trouver sa voie

Trouver sa voie, c’est déjà apprendre à se connaitre.

En effet, c’est la base.

Comment voulez-vous trouver votre voie si vous ne vous connaissez pas assez ?

Pour apprendre à se connaitre, il y a 2 notions que vous devez intégrer.

– Avoir des moments de solitude.

J’en ai déjà parlé dans de précédents articles, mais si je vous en parle encore, c’est que c’est juste indispensable.

La solitude vous permet de faire de l’introspection, donc : d’apprendre à mieux vous connaitre.

Lorsque vous passez des moments de solitude, vous allez mieux vous connecter à vous-mêmes, car vous allez un peu vous noyer dans vos pensées.

Finalement, au fur et à mesure, vous allez mieux identifier ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas.

– Vous devez tester le plus de choses possible.

Ce n’est pas en restant dans votre zone de confort, que vous allez trouver votre voie. C’est juste logique !

Et ne me dites pas que vous n’aimez rien, c’est faux. Tous les êtres humains aiment faire des choses.

Si vous me dites que vous n’aimez rien, ça signifie juste : que votre vie n’est pas intéressante.

Donc, vous devez l’enrichir d’expérience en tout genre.

Pour trouver sa voie, il faut tester et expérimenter la vie au maximum.

Pour ce faire :

 Voyager.

 Aller dans une salle de sport.

 Rencontrer de nouvelles personnes.

 Lisez.

Bref, peu importe, faites le plus de nouvelles expériences. Ce n’est pas en ne testant rien que vous allez trouver votre voie.

argent

Trouver sa voie, c’est aussi « comment la monétiser ».

Admettons que vous savez ce qu’il vous plait, mais que vous ne savez pas comment la monétiser, car c’est un métier un peu particulier.

Comment allez-vous faire ? Eh bien ! vous revenez à la case départ.

Alors, bien sûr, si c’est un métier « classique » la question ne se pose pas.

Cependant, dans ce cas-là, je parle d’un métier un peu original.

Comme blogueur, youtubeur, influencer, streameur, etc, des métiers qui sortent de l’ordinaire.

À l’ère d’internet, les possibilités de métiers sont bien plus grandes.

Donc, vous savez, ce que vous souhaitez faire, et que vous pouvez gagner de l’argent. C’est très bien.

Maintenant, comment faites-vous ?

trouver sa voie

Les 2 notions de base à acquérir.

– Apprendre de ceux qui ont déjà réussi.

Quel que soit le domaine où vous souhaitez réussir, vous avez déjà des personnes qui ont déjà réussi à l’accomplir.
C’est sûr et certain.
Pour vous aider, il y a plusieurs questions que vous devez vous poser.
Comment cette personne est parvenue à atteindre ce succès ?
Est-ce qu’elle propose un contenu d’une extrême qualité ?
Est-elle très charismatique ?
A-t-elle été formée ? Et si oui, comment ?
Tout un tas de questions auxquelles vous devez trouver une réponse.
De toute façon, lorsque l’on atteint un certain succès, c’est que forcément, il y a un ou plusieurs choses qui ont permis à cette personne de réussir.
À vous de les trouver.
Néanmoins, je précise.

J’ai bien dit de vous inspirer et non pas de copier.

Vous devez toujours être vous-même.

– Vous devez être régulier, et vous améliorer en permanences.

Quel que soit le domaine, ça va prendre plus ou moins de temps. Ce n’est pas en 2 semaines que vous allez réussir.
C’est le fait de proposer du contenu régulièrement et de faire mieux à chaque fois qui va engranger votre succès.
De toute façon, si c’était si facile, tout le monde le ferait.
– Si être riche, c’était simple, tout le monde le serait.
– Si tout le monde pouvait vivre ce qu’il aime, tout le monde le serait.
Donc, n’attendez pas de gros résultat au bout de quelques semaines, vous devez plutôt attendre plusieurs mois, voire plus.
Alors, oui, vous aimeriez que ça soit plus rapide. Je comprends totalement.
Mais parfois, il faut faire preuve de patience.

Pour vous aider, il y a notamment 2 astuces.

– Il faut que ça vous plaise vraiment.

Comme je l’ai dit, c’est vital de faire un truc que l’on aime réellement.

Si vous le faites que pour l’argent, vous ne tiendrez pas sur la durée, car parfois, vous aurez envie d’abandonner, c’est inévitable.

Cependant, si vous aimez ce que vous faites, ça sera plus simple.

Ainsi, vous devez apprécier ce que vous faites et le processus.

– Chercher à faire mieux.

Lorsque vous démarrez quelque chose de nouveau, vous n’allez pas être très bon ni vraiment à l’aise. C’est totalement normal.
Cependant, que se passe-t-il lorsque vous cherchez à vous améliorer sans cesse ?
Vous allez devenir meilleur et en l’occurrence, vous rapprocher de votre but.
Il faut bien se dire que nous les humains, nous allons rarement nous intéresser à une personne qui commence.

Néanmoins, quand vous cherchez à faire mieux petit à petit, les gens vont commencer à mieux vous prendre au sérieux.
C’est comme la musculation.

Au début, vous n’avez pas un physique extraordinaire.

Pourtant, au bout quelques mois, vous allez être pris au sérieux.

Quelle est la raison ?

Vous avez des résultats. Et lorsque vous avez des résultats, les gens sont obligés de vous prendre au sérieux.

Donc, chercher à toujours à faire mieux au fur et à mesure.

trouver sa voie

Trouver sa voie, c’est s’écouter soit même avant tout.

Vous souhaitez vous orienter dans telle voie.
Cependant, vos proches, amis, ne le voient pas de cette oreille. Ils ne comprennent pas si vous souhaitez faire ça, et c’est normal.

Nous sommes tous différents et donc, nous n’avons pas les mêmes perspectives de la vie et les mêmes visons.
De ce fait, leur vision se base sur leurs façons de voir la vie, mais pas la vôtre.

Vous pouvez totalement prendre en compte ce que l’on vous dit, car ces personnes veulent votre bien.
Néanmoins, la décision finale vous revient.

Même si vous leur expliquez le pourquoi du comment, il est possible qu’on ne vous écoute pas.
Ce n’est pas grave !
Vous ne devez pas oublier que c’est votre vie que vous devez vivre et non pas celle des autres.

trouver sa voie

Trouver sa voie, ne dépend pas de l’âge.

Certes, si vous souhaitez devenir footballeur à 50 ans, ce n’est pas possible.
À part des cas particuliers, vous pouvez toujours trouver votre voie.
– Rien ne vous empêche de trouver un autre emploi.
– De monter une entreprise.
– D’aller bosser dans un autre pays.
Bref, ne vous limitez pas avec votre âge.
Évidemment, il y a quand même des paramètres à prendre en compte :
– Si vous êtes en couples ? Avec des enfants ?
– Financièrement, ça vaut le coup ou non ?
Dans tous les cas, ne vous limitez pas à cause de votre âge.

Bien entendu qu’il y a des choses qui ne sont plus possibles.

De plus, il a d’autres paramètres à prendre en compte.
Donc, prenez le temps de vous poser les bonnes questions et de voir si des solutions sont possibles.

conclusion

Pour conclure.

J’espère vous avoir donné toutes les bases nécessaires pour trouver sa voie.
Petit récapitulatif.
– Apprenez à vous connaitre (moments de solitude, vivez plus d’expériences)
– Trouver comment la monétiser.
– Apprenez de ceux qui ont déjà réussi.
– Soyez régulier et cherchez à vous améliorer en permanences.
– S’écouter en premier.
– L’âge n’est pas le plus important.

Si vous souhaitez compléter mon article, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/