Ce qu’on doit savoir quand on est jeune

Bonjour à tous. 

Aujourd’hui, je vais vous parler de ce qu’on doit savoir quand on est jeune.

En effet, en général, que ça soit nos parent, notre cercle social, nos profs, la société ne nous expliquent pas certaines choses, qui sont indispensables dans le développement de tout être humain. Pour certains, on leur expliqueras certaines choses , mais qui sont en généraux asser banale  » trouve un boulot , met toi en couple ,fonde une famille  » . En général, c’est ce chemin tout tracé qu’on nous prédestine à aspirer. Le problème, c’est qu’on ne creuse pas assez loin dans notre manière de réfléchir et de concevoir la vie. Et pourquoi on nous explique rien ? Par manque de connaissances ? Car ce n’est pas important ? Dans tous les cas, c’est impératif de savoir certaines choses de la vie qu’on nous explique peu.

Au moment où j’écris ses lignes, j’ai 26 ans. Je suis donc encore jeune, et j’ai encore beaucoup à apprendre sur la vie. Mais j’ai quand même un certain recul et un minimum d’expérience sur la vie, pour vous donner ses quelques conseils, que j’ai appris au fils de mes expériences et des prises de reculs. Alors ses conseils peuvent s’appliquer si vous avez plus de 30, 35 ans ou plus, bien sûr. Mais à cet âge-là, c’est bien moins fréquent.

 

Savoir gérer son argent.

Si y a bien une chose, qu’on nous explique peu, et qui est fondamentale dans la vie d’un jeune adulte, c’est de savoir gérer son argent. Ne pas le dépenser n’importe comment, comme dans des vêtements de marques hors de prix, pour se sentir « important  » ,aller souvent au fast-food, dans des bouteilles d’alcool, etc. Alors attention, je ne dis pas qui ne faut pas se faire plaisir. Mais dépenser beaucoup d’argent régulièrement, pour des futilités et qu’on n’a pas vraiment besoin, c’est franchement ridicule. Notamment, acheter des fringues de marques, juste pour le logo, alors qu’on peut trouver un produit peut être de meilleur qualité, et moins cher, mais bon on veut payer pour le logo, le désir de se sentir apprécié dans un groupe.

Ce qu’il faut savoir, c’est éviter les achats compulsifs et qu’on n’a pas besoin. Il faut trouver le bon équilibre entre ce que j’ai comme argent, ce que j’ai réellement besoin, et achats occasionnel de petits plaisirs. Et également se faire un budget mensuel, entre nos dépenses et nos revenus, et ne jamais dépenser plus que ce qu’on dépense, JAMAIS.

Ne pas s’endetter.

Ont reste sur l’argent . Quand on commence à gagner de l’argent, on va vouloir le dépenser souvent bêtement. En général, quand on est jeune, on a passé de reculs sur la vie et d’expérience pour gérer son argent. Mais c’est normal, vu quand général, on ne nous l’apprend pas. On va vouloir faire un crédit pour s’acheter une voiture hors de prix, ou même un achat immobilier. Alors que déjà, quand on est un adulte confirmé faire un crédit pour un achat immobilier, pour sa résidence principale, me semble être le seul crédit qui peut en vouloir la peine, et encore. Mais quand on est jeune, qu’on se cherche, et qu’on ne sait pas trop ce qu’on veut faire dans notre carrière professionnelle, faire un crédit qui va nous obliger à travailler 1,2,3 ans, voir plus  pour une voiture hors de prix, juste parce qu’elle est belle, puissante, ou que sais je. Alors que si on a aucune obligation de remboursement d’un crédit, on peut se permettre de tester plusieurs métiers.

Ce qu’il faut savoir, c’est que si vous ne pouvez pas payer d’un coup, alors n’achetez pas. Si vous êtes blindés, alors prenez cette voiture, cette maison, aucun souci. Quelque soit le montant de vos revenues que ça soit quelques centaines d’euros à des milliards. Si vous évitez de vous endetter au maximum, ça, vous évitez beaucoup de stress.

Éviter les mauvaises fréquentations.

Tout au long de notre vie, nous allons fréquenter des personnes. Avec certaines, nous allons devenir amis, d’autres de simple connaissances, et des fois nous n’allons pas nous entendre. Le problème quand nous sommes jeunes, c’est qu’on a ce besoin d’appartenir à un groupe. On ne se sent pas bien, si telle, personne ne nous aime pas. Et même si ces personnes ne nous correspondent pas, on va rester avec pour ne pas être seul. Ou qu’on n’a pas forcément conscience, que cette personne ou ce groupe ne nous correspond pas. Ce n’est pas forcément des mauvaises personnes, mais ce n’est pas le profil de personnes qui nous correspond. Enfaîte, le problème est que.

On ne sait pas être seul. Quand on ne sait pas être seul, même si leurs énergies sont négatives sur nous, et bien, on va quand même rester. Ce qui va vous faire sentir mal, qui vas vous rendre dépendant. On n’a pas conscience que cette personne ou ce groupe est néfaste pour nous. C’est pour ça que pour notre santé mentale, on doit avoir le recul de se dire. Est ce que je me sens bien avec cette personne , ou ce groupe ? Ou alors je ne supporte pas d’être seul ?

Quel que soit notre âge, et la vie que nous menons nous nous devons d’apprendre à choisir notre fréquentation. Car même votre meilleur ami, que vous connaissez depuis l’enfance, peut changer d’une certaine façon, et même vos proches, peuvent changer d’une manière que vous n’aimez pas. Car tout le monde n’évolue pas d’une manière positive. C’est pour cela qu’il faut apprendre à développer de manière lucide son jugement sur les autres. Et ne pas hésiter à rester seul un moment, pour notre santé mentale.

Ne pas prendre soin de sa santé.

Quand nous sommes  jeune , ont est débordant d’énergie , et ont pense que sa dura pour toujours . Même si dans le fond, ont, c’est que ce n’est pas le cas. Le minimum à faire, c’est de : d’avoir un sommeil suffisant et de qualité. De ne pas trop manger gras et sucré, d’apprendre à manger un peu de tout, sans se restreindre pour autant. De faire une activité physique régulière, et si vous n’êtes pas du tout sportifs, le strict minimum, c’est de marcher 30 minutes seul ou accompagné, car tout le monde peut faire ça. 

Prendre de bonnes habitudes quand on est jeune aura des bonnes répercussions sur notre vie future. Car plus ont vieillit plus c’est dur de changer son mode de vie. Donc autant commencer dès que possible. Nous sommes tous différents, chacun doit trouver son propre équilibre, sans trop de restreindre et sans trop abuser aussi.

Vivre des expériences.

Pour finir, nous nous améliorerons au fils des expériences et de l’apprentissage de nos erreurs. Quand nous sommes jeunes, nous en vivons beaucoup en tout genre. Entre nos premiers amours, le monde du travail, la réalité de certaines choses, etc. . Tout ceci, nous permet de mieux comprendre la vie, d’avoir plus de reculs et de maturité. C’est pour ça qu’il faut vivre un maximum de choses, même si ça ne marche pas comme prévu. Si vous souhaitez vous mettre en couple, alors allez-y. Même si ça ne marche pas, ce n’est pas grave. C’est dans la pratique qu’on n’apprend le mieux pas dans la théorie. Si vous avez l’opportunité de voyager, aller y, afin d’élargir votre culture, votre vision, et de changer un peu d’endroit de temps en temps. Car je pense que peu de personne, regrette de voyager, quand ils en ont l’occasion.

On peut rajouter le fait de d’apprendre à être autonome. N’avoir besoin de personne, pour des choses simple. Savoir cuisiner un minimum, apprécier sa propre compagnie, faire sa lessive, avoir un lieu de vie propre et rangé, etc. Enfin bref, apprendre à se débrouiller seul au maximum, sans rentrer dans les excès bien sûr. Prendre du temps pour soi, de temps en temps, apprendre à s’aimer et à développer sa propre personnalité, car au final, la seule personne avec qui vous allez passe toute votre vie, c’est vous. Donc autant s’apprécier et se développer par rapport à sa personnalité et à son rythme.

Pour conclure.

Chacun vivra ses expériences d’une façon plus ou moins différente. Mais déjà prendre conscience de certaines choses qu’on nous a rarement dites, nous permet d’éviter de faire des erreurs bêtes qu’on aurait pu éviter. Donc éviter ses erreurs avec un risque qui n’en vaut pas le coup. Vivez plutôt des expériences qui vont permettre de grandir, et apprenez de celle-ci, car pour grandir, il faut vivre des expériences et en tirer des leçons.

 

Voilà, j’en ai fini, cette liste n’est pas exhaustive, alors n’hésitez pas à me donner votre avis, et d’énumérer des points que j’aurais oubliés ;)

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •