Le développement personnel sans tabou
Dragon ball z manga
Dragon ball z manga

Dragon ball z manga

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous parler de l’enseignement que vous pouvez tirer de « Dragon ball z manga ».

Dragon ball z manga

C’est quoi Dragon ball Z manga?

Alors, pour ceux qui vivent dans une grotte depuis 30 ans, c’est quoi Dragon ball z?

C’est un manga japonais qui raconte l’histoire du jeune Sangoku et ses combats.

Il est notamment le précurseur du succès des mangas dans le monde.

C’est ce manga qui a permis à d’autres d’émerger (One piece, Naruto,etc..).

Il est aussi le deuxième manga le plus vendu de tous les temps « Derrière One piece ».

Autant, vous dire que c’est une œuvre très connue.

Résumé de Dragon ball z.

Sangoku est un extraterrestre avec une apparence humaine, à un détail près, il possède une queue de singe.
À sa naissance, considéré comme trop faible, il est censé conquérir la planète Terre, définie comme facile.
De ce fait, il est envoyé sur terre, peu de temps après sa naissance.

Il sera recueilli par son père adoptif Sangohan.
Sangohan aura bien du mal à le contrôler, du fait de sa nature sauvage.
Cependant, un jour, Sangoku tombe violemment sur la tête.

Frôlant la mort.

À son réveil, il perdit toute son agressivité.

Néanmoins, ça ne l’empêche pas d’être très fort pour les arts martiaux.

Ayant pris conscience de sa force, il décide de protéger sa planète adoptive.
Dragon ball Z, ce sont avant tout des combats, mais également des leçons de vie à en tirer.

Et c’est ce que je vais faire dans cet article.

Dragon ball z manga, va-vous enseigner l’importance de se surpasser et d’avoir un but.

S’il y a bien un enseignement qu’on peut tirer de Dragon ball Z, c’est bien de se surpasser.

Que ça soit Sangoku, ou son ennemi Vegeta, les deux cherchent tous les deux à s’améliorer constamment.

En l’occurrence, dans le combat.

Ils ont beau être rivaux, et avoir des personnalités très différentes, le constat est le même, ils ont un but.

De ce fait, ils vont tout mettre en œuvre pour y parvenir.

L’enseignement à en tirer.

Si j’apprécie ce point en particulier, c’est pour cette raison : beaucoup trop de personnes ne savent pas se challenger un minimum, et non aucun but dans la vie.
La plupart des personnes se contentent d’une vie par défaut, sans but.

Lorsqu’ils en ont un, il baisse rapidement les bras.

Puisque c’est trop dur. Grave erreur !
Déjà, car c’est fondamental de se fixer des objectifs dans la vie.

C’est ce qui donne un peu de sens à la vie.

L’envie d’apprendre et de se dépasser.
Vous n’avez qu’à vous rappeler la dernière fois que vous avez maitrisé une compétence.

Quel était votre ressenti ? De la fierté sans doute.
En tout cas, vous étiez content.
Par exemple.
Si vous avez le permis, c’était difficile au début. Pourtant, aujourd’hui, c’est facile.

Vous aviez un but et vous aviez dû vous surpasser pour l’obtenir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'Enseignement Derrière Naruto Triste

Actuellement, c’est simple pour vous de conduire.

Quand vous commencez quelque chose, c’est rarement évident.

Néanmoins, quand vous passez à l’action avec un but, vous allez devoir apprendre et vous surpasser.

Si tout le monde ne cherchait pas un minimum à se dépasser, l’humanité ne serait pas là.

Donc, ne restez pas dans votre zone de confort, oser faire de nouvelles choses.

Certes, ça ne sera pas évident et c’est normal.
Vous avez beau avoir certaines prédispositions, ça prendra plus ou moins de temps pour devenir bon.
De plus, quand vous chercher a progressé dans votre vie, votre vie deviendra facile.

À l’inverse, moins vous faites, plus vous la subirez.
En conséquence, Dragon ball z, vous apprend l’importance de se surpasser et d’avoir des buts dans la vie.

L’importance de la famille dans Dragon Ball Z.

Dans « Dragon Ball Z », la famille joue un rôle central, non seulement en tant que motivation pour les personnages, mais aussi en tant que miroir de leur évolution et de leur croissance.

Goku, Gohan et Chi-Chi.

La famille est au cœur de l’intrigue dès le début de Dragon Ball Z.
Goku, qui était autrefois un jeune garçon insouciant dans Dragon Ball, est maintenant un père dévoué.
Sa relation avec Gohan est touchante.
Malgré les dangers constants auxquels il est confronté, Goku essaie toujours de protéger son fils.
Gohan, de son côté, admire profondément son père et aspire souvent à suivre ses traces, même s’il est par nature plus doux et réticent au combat.
Chi-Chi, en tant que mère, se bat constamment entre son désir de normalité pour sa famille et la réalité de leur vie entourée de dangers.
Elle souhaite que Gohan ait une éducation normale, mais comprend aussi l’importance de sa force pour protéger leurs proches.

Vegeta, Bulma et Trunks.

La relation entre Vegeta et Bulma est complexe et inattendue.
Bulma, une génie de la technologie, est souvent le cœur émotionnel de la famille, fournissant soutien et compréhension à Vegeta, malgré son extérieur rugueux.
Trunks, leur fils, symbolise le mélange des mondes entre sa mère humaine et son père Saiyan.
Vegeta, bien qu’au départ distant et froid envers son fils, montre à plusieurs reprises qu’il se soucie profondément de lui.
Par exemple, lorsqu’il découvre le futur ravagé d’où vient Trunks, la douleur et la colère de Vegeta sont palpables.
C’est la menace contre sa famille qui l’amène souvent à dépasser ses limites.

Ne jamais sous-estimer les autres dans Dragon Ball Z.

L’un des thèmes récurrents de Dragon Ball Z est la transformation et l’évolution des personnages, à la fois en termes de puissance et de caractère.
Puisque plusieurs personnages qui ont été initialement introduits comme des antagonistes ou qui semblaient faibles se sont révélés être des alliés précieux ou ont surpris tout le monde par leur potentiel.

Piccolo.

Lorsque Piccolo est d’abord introduit dans « Dragon Ball », il est l’ennemi juré de Goku, une incarnation de la haine et du désir de vengeance.
Cependant, dans « Dragon Ball Z », après avoir été forcé de s’associer à Goku pour affronter des ennemis communs, Piccolo connaît une transformation profonde.
Son lien avec le jeune Gohan joue un rôle crucial dans ce changement.
Au départ, Piccolo voit Gohan comme un simple moyen d’atteindre ses fins, mais finit par développer un lien père-fils avec lui.
Ainsi, ce qui est encore plus surprenant pour beaucoup est la puissance latente de Piccolo, qui devient l’un des combattants les plus forts et les plus fiables de l’équipe.

Vegeta.

Sa fierté de Saiyan et son désir de puissance le conduisent à sous-estimer Goku et les autres.
Cependant, avec le temps, même lui apprend à ne pas sous-estimer les autres.
Il est constamment surpris par le potentiel de combat de ceux qu’il considérait autrefois comme inférieurs, ce qui l’amène à repenser ses propres croyances et préjugés.

Krillin, Tien et Yamcha.

Bien qu’ils ne soient pas aussi puissants que les Saiyans, ces combattants terriens ont souvent été sous-estimés par les ennemis. Cependant, à plusieurs reprises, ils ont prouvé qu’avec de la détermination, de la stratégie et du courage, ils pouvaient affronter des adversaires bien plus puissants qu’eux.

Transition.

Dans la suite, je vais vous expliquer les différentes façons de penser de Sangoku et Vegeta.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Analyse de jujutsu kaisen 0.5

Puisque ce sont les 2 personnages les plus importants du manga.

Ils ont tous les 2 des qualités qui leur sont utiles, mais également des défauts qui leur sont préjudiciables.

L’objectif, c’est de prendre le meilleur des 2, et d’enlever leurs défauts respectifs, afin de trouver le juste équilibre pour devenir la meilleure version de soi même.

Dragon ball z manga

Dragon ball z manga : les philosophies de Sangoku et Vegeta.

La philosophie de Sangoku.

Sangoku est au premier abord parfait.

Il est gentil, très sympathique et très dévoué pour ses amis et sa famille.

Ce qui, en soi, n’est pas une mauvaise chose.

Toutefois, il a ses défauts. Pour en citer 3 : naïf, immature, et trop gentil.

Le problème de la gentillesse.

Vous vous dite sans doute : mais tu as mis, gentil dans qualité et défauts.

Oui, vous avez raison !

Mais j’ai bien précisé gentil et trop gentil.
Puisque la gentillesse est une qualité, mais l’excès devient un défaut.

Vous n’avez qu’à constater le nombre de personnes qui sont trop gentils.

Qu’est-ce qui leur arrive ? On abuse de leurs gentillesses.
De ce fait, ils vont développer du ressenti et de la haine.
Certes, ce n’est pas bien d’abuser.

Cependant, ce sont surtout les personnes concernées qui en sont responsables.

Puisque si ces personnes étaient capables de poser leurs limites, elle n’aurait pas développé ses émotions négatives.
Donc, soyez gentil, mais vous devez être capable de fixer vos limites lorsque c’est nécessaire.

Son manque de maturité.

Dans la vie, il ne faut pas être tout le temps sérieux.

Parfois, il faut savoir lâcher prise.

Néanmoins, l’être en permanences, ce n’est pas possible.

Bien que Sangoku soit un adulte dans Dragon ball Z, il fait trop preuve d’immaturité.

Il n’a pas conscience de beaucoup de choses et pour lui ce n’est pas grave.
Il n’assume pas ses responsabilités qu’un adulte est censé avoir.

Vous vous doutez bien que c’est préjudiciable.
De plus, il n’a aucun recul sur ce qu’on lui dit.

Il croit naïvement tout ce qu’on lui dit.

Le fait de ne pas savoir réfléchir un minimum en soi est un problème.

Puisque ça signifie : qu’on n’est pas fichus d’agir en ayant conscience de ce que l’on fait ou pas.
Donc, prenez vos responsabilités et apprenez à réfléchir par vous-même.

La philosophie de Vegeta.

Vegeta est l’opposé de Sangoku.
Il a comme principaux défauts : l’arrogance, cruelle et très imbue de sa personne.
À contrario ses qualités sont : sens du devoir, il prend le temps de réfléchir et l’évolution de son personnage.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Hunter x hunter personnages

Le problème de l’arrogance.

Avoir conscience de sa valeur et se valoriser est une bonne cause.

Cependant, l’excès n’est jamais bon.

Vous devez être conscient de votre valeur, mais la surévaluer est un problème. D’ailleurs, c’est un phénomène assez courant cher les humains.

Ça s’appelle : l’effet Dunning Kruger.

C’est-à-dire : surévaluer nos compétences réelles.
De ce fait, vous n’allez jamais chercher à vous améliorer.

Étant donné que vous prétendez tout savoir.

La solution, c’est de trouver un juste équilibre.

Vous devez être conscient de vos qualités et compétences, mais toujours rester dans une optique d’apprentissage.

Vous ne devez jamais dire : je sais tout.

Déjà, car c’est faux. Et en plus, personne n’apprécie les personnes qui prétendent tout savoir.

Donc, apprenez à trouver le juste équilibre.

Dans le manga dragon ball z , il y a la rédemption de Vegeta.

L’arc narratif de Vegeta est l’un des plus complexes et profonds de la série Dragon Ball Z.
Initialement, Vegeta est présenté comme un antihéros froid, cruel et impitoyable.
De ce fait, en tant que prince des Saiyans, il est fier et ne voit que la domination et la puissance comme des objectifs à atteindre.
À ses débuts, il considère même les êtres humains et les autres créatures de l’univers comme inférieurs, et ne les voit que comme des obstacles à éliminer sur sa route vers la puissance.
Cependant, au fil de l’histoire, quelque chose change.
Après sa première défaite contre Goku, Vegeta commence à reconsidérer ses convictions.
Il est constamment déchiré entre son orgueil de Saiyan et ses interactions croissantes avec les habitants de la Terre, en particulier Bulma, avec qui il forme une relation inattendue.
Au fur et à mesure que la série progresse, Vegeta se trouve confronté à des défis qui l’obligent à revoir ses priorités.
La naissance de son fils Trunks, par exemple, est un tournant pour lui.
Bien qu’il tente initialement de nier son affection pour sa famille, il ne peut s’empêcher de ressentir une connexion profonde avec eux, surtout lorsqu’il se sacrifie pour sauver Trunks et Bulma du monstre Majin Buu.
La transformation de Vegeta n’est pas instantanée.
Elle est progressive et pleine de défis.
Donc, il fait des erreurs, retombe dans de vieux schémas, mais finit toujours par revenir sur le droit chemin, souvent grâce à l’influence positive des personnes qui l’entourent.
Sa rédemption est un rappel puissant que les gens peuvent changer.
Cela montre que, quelle que soit la gravité des erreurs commises dans le passé, il est toujours possible de choisir un nouveau chemin, de grandir et d’évoluer.

conclusion

Pour conclure sur Dragon ball z manga.

Au-delà, de l’aspect divertissement, Dragon ball z est riche d’enseignement.

Bien entendu, ça reste de la fiction.

Néanmoins, vous pouvez en intégrer certaines notions.
Petit récapitulatif.
– Ayez des buts dans votre vie.
– Sortez de votre zone de confort.
– Soyez gentil sans abuser.
– Prenez vos responsabilités.
– Apprenez à réfléchir par vous-même.
– Ne vous surévaluez pas, rester réaliste.
– Soyez toujours ouvert d’esprit.

Si vous souhaitez compléter mon article, n’hésitez pas 😉

Mon blog: https://lactionsuittespensees.fr/

7 commentaires

  1. Un vrai classique, les mangas shonen ont cette avantages de nous apprendre des valeurs tout en étant très divertissant.
    Ce que j’aime surtout avec sangoku et vegeta, c’est comme tu le dis, cette envie que tout les deux ont de vouloir se surpasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *