L’art subtil de s’en foutre chapitre 5

Bonjour à tous, je vais vous parler du livre l’art subtil de s’en foutre résumé du chapitre 5 .

Tu fais tout le temps des choix .

Je vais commencer par une petite mise en situation.

Vous avez un pistolet chargé sur votre tempe et on vous ordonne de parcourir 42 km en moins de 5 h. Sinon, il vous tue et votre famille. Nous sommes d’accord, c’est juste horrible.

Maintenant, imaginez-vous avec la meilleure tenue possible, un entrainement régulier pendant des mois, et que vous finissez le marathon sur les yeux ébahit de votre famille et de vos proches.

Quel sentiment serait présent ? Sans aucun doute, de la joie et une grande fierté.

Pourtant, dans les 2 cas, vous avez les mêmes sensations. Vous avez mal aux jambes et vous êtes épuisé.

La différence entre ces 2 situations, vous l’aurez compris, l’une est imposée et l’autre c’est de votre propre volonté.

Ce qu’il faut retenir.

Lorsqu’on vous impose quelque chose que vous avez envie de faire, vous allez vous comporter comme une victime .Même si c’est bon pour vous.

En revanche, si vous le faites de vous-même, ça ne sera pas une torture pour vous .Même si c’est difficile.

On en revient au chapitre précédent, vous choisissez vos problèmes et donc vos souffrances.

Pour vous donner un exemple, je vais vous prendre mon cas personnel.

Je pratique la musculation depuis 5 mois. Malgré, que ça soit difficile de s’entrainer, bien manger, optimiser sa récupération, d’être régulier et patient, je le fais quand même.

Car j’ai décidé de faire ce choix et d’accepter la souffrance .

À l’inverse, si on me l’imposait, ça deviendrait une vraie torture.

Donc, faites les bons choix.

Faire des choix

La prise de conscience qu’il faut avoir.

Il faut être capable de comprendre que : tout ce qui nous arrive dans notre vie, quelles que soient les circonstances qui nous arrivent dans notre vie, est de notre responsabilité. Certes, on ne contrôle pas toujours tout.

Cependant, on contrôle toujours nos réactions et la façon dont nous allons réagir. En clair, vous devez pratiquer le stoïcisme.

Pour vous, résumez le stoïcisme rapidement c’est : Vous devez déterminer ce que vous pouvez contrôler et ce que vous ne pouvez pas.

Par exemple. Est-ce que vous pouvez contrôler la météo ? Non. Est-ce que vous pouvez contrôler vos émotions ? Oui. Pouvez-vous contrôler ce que les gens pensent de vous ? Non. Est-ce que vous pouvez contrôler, vos émotions, dans n’importe quelles situations ? Oui.

Ce qu’il faut retenir.

Vous devez toujours vous poser cette question.

Est-ce que je peux contrôler ce qu’il m’arrive ?

Si c’est oui fait en sorte de réagir de la meilleure des façons.

Si vous ne pouvez pas lâcher prise tout simplement.

Le fait de lâcher prise va vous permettre de vous recentrer sur l’essentiel et d’économiser votre énergie et votre temps.

 

La vie est parfois injuste.

Je ne vous apprends rien que parfois la vie est injuste. Vous travaillez énormément, pourtant, vous n’êtes payé qu’une misère. Alors, que cet influenceur ne fait rien à part présenter et il gagne beaucoup plus que vous. Vous avez tout fait pour séduire cette fille et pourtant elle préfère le mec qui s’en fout d’elle. Alors, que vous, vous avez tout donné pour la séduire.

Eh oui ! c’est pénible lorsqu’on constate que ce n’est pas juste.

Malgré ses injustices notables, vous ne devez pas oublier que : Nous sommes constamment responsables d’expériences qui ne sont pas de notre faute. Ça fait partie de la vie.

Retenez bien que :

La faute se conjugue au passé et la responsabilité elle se conjugue au présent. La faute découle des choix que vous avez faits. La responsabilité des choix que vous êtes en train d’effectuer à chaque instant.

Vous pouvez accuser le monde entier de vos malheurs, vous êtes responsable de vos malheurs.

Comme je l’ai dit précédemment, c’est vous qui choisissez de réagir de cette façon. Et d’attribuer autant d’importances à des choses souvent futiles et dont vous ne pouvez contrôler.

C’est pour ça qu’être capable de faire de l’introspection régulièrement va vous permettre de mieux vous connaitre.

Et donc, d’avoir un meilleur ascendant sur votre vie.

Comment réagir aux tragédies ?

Vous allez tous connaitre dans notre existence des tragédies. Nous allons perdre des proches. Vous pouvez être victimes de viol. Nous pouvons être torturés physiquement ou psychologiquement. Etc. Nous n’allons pas tous subir ce genre de « drame », mais, tôt ou tard, ça viendra.

Lorsque nous allons y être confrontés, comment allons-nous réagir ?

Nous allons pleurer, ne rien dire, péter un câble, en vouloir au monde entier, etc..

Tout dépend du malheur et de notre vécu, c’est du cas par cas.

Que faire alors ?

— Dans ces cas, il faut mieux commencer par voir la réalité en face, même si c’est dur. Vous devez vivre l’émotion qui vous domine afin d’évacuer ce que vous avez en vous.

— Dans un second temps, laissez le temps faire son travail. Alors, oui des fois ça peut prendre du temps. Mais sachez que notre cerveau s’adapte à ce que vous lui donnez. Si vous vous occupez autrement, vous y penserez de moins en moins.

— Dites-vous. Est-ce que vous pouvez contrôler ce qui vous est arrivé ? Si un proche est décédé, malheureusement vous ne pouvez rien faire. Certes, lorsque ça nous arrive on a rarement cette approche. Ce que je comprends totalement. Mais si vous êtes capable de faire preuve de discernement, vous pourrez passer rapidement à autre chose.

Malgré ça, il y a certaines souffrances qui ne disparaissent jamais complètement. Votre douleur s’atténuera avec le temps, mais ça restera quand même au plus profond de vous.

Plus vous ferez le travail nécessaire, plus tôt votre chagrin disparaitra. Tout dépend de vous.

Pour conclure.

Je vous ai énuméré les points qui me semblaient les plus importants. C’est totalement possible que j’en aie oublié. Ce résumé n’est pas exhaustif.

Pour vous, résumez ce chapitre :

Évitez de vous comporter comme une victime, vous êtes responsable de votre vie.

– Vous devez savoir, ou j’ai le contrôle de la situation et/ou je n’ai pas le contrôle.

– La vie est parfois injuste et vous devez vous y faire.

– Nous allons vivre des tragédies diverse et variée. Cependant, c’est de votre responsabilité de réagir comme il se doit.

 

Voici le résumé du chapitre  5 de L’art subtil de s’en foutre.

Si vous avez des remarques ou commentaires pertinents, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

Voici le livre L’art subtil de s’en foutre . Sachez que je touche une petite commission .

Si mon article vous a plu, vous pouvez me rejoindre sur mes réseaux :)

7 réflexions sur “L’art subtil de s’en foutre chapitre 5”

  1. Merci pour ce nouveau résumé du livre ! Le temps nous aide vraiment à surmonter les situations difficiles. Mais aussi on doit entraîner l’acceptation de nos émotions associées à certains événements difficiles, notre attitude. Le soutien est également très important.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.