Les habitudes qui t’empêchent d’être heureux

Bonjour à tous. Aujourd’hui, je vais te faire une liste de quelques mauvaises habitudes, qui t’empêchent d’être heureux. En effet, beaucoup de personnes, ne se rendent pas forcément compte de l’impact négatif, de certaines mauvaises habitudes. Alors que ce sont des habitudes, que l’on peut facilement enlever. Alors bien sûr, il faut s’en rendre compte.

C’est pour ça que dans cet article, je vais te montrer « les habitudes qui t’empêchent d’être heureux  » .

Ne pas avoir de gratitude.
Pour commencer, j’ai une question. Qu’es-ce que la plupart des gens se souhaitent, pour le nouvel an. En général, on dit bonne année. On se dit bonne santé, mais combien de personnes s’estiment heureuses de l’être ?  Je ne pense pas que beaucoup de personnes s’en rendent vraiment compte de la chance qu’ils ont à être en bonne santé. Alors que dès qu’on est un peu malade, on se rend vraiment de la chance qu’on a d’avoir un corps opérationnel. Alors que la santé, c’est ce que , nous avons de plus précieux. Mais on s’en compte en général, lorsque nous ne sommes pas au mieux de notre forme.

 

Je pourrais également rajouter le fait d’avoir tous ses membres opérationnels. Car beaucoup peuvent nous envier, sur certains points. Comme avoir nos jambes, nos bras, etc. Pour vous donner un exemple, quand vous êtes enrhumé, le fait de pouvoir respirer normalement vous manque. Alors imaginez, des personnes qui ont des choses beaucoup plus graves. Car avoir notre corps, au mieux, c’est la plus grande richesse que la vie puisse nous donner.

Pour terminer, sur ce point. Si vous pouvez lire cet article, vous avez une connexion internet, c’est certain. J’imagine qu’également, vous avez un toit au-dessus de la tête. Vous avez de quoi boire, quoi manger, vous n’êtes pas dans un pays ravager par la guerre. Je ne pense pas que vous vivez un des points, que je viens d’énumérer. Et pourtant, c’est vraiment une chance inestimable, que nous avons. Et pour cela, je suis reconnaissant d’avoir certaines choses, et de ne pas en vivre certaine. Car énormément de personnes dans le monde, vivent parfois, tous ses points en même temps. Et pour moi, se plaindre serait leur manquer de respect. Alors prenez le temps, pour avoir de la gratitude, pour ce que vous avez déjà.

Se focaliser sur le passé .
Nous avons tous vécu des moments difficiles, des moments que l’on voudrait oublier. Mais concrètement ruminer le passé vous apportera quoi de positive ? Absolument rien. Les seules choses du passé que l’on doit garder en tête sont  » les bons souvenirs et les enseignements que nous en avons tirer  » . Alors, oui, je suis conscient que c’est plus facile à dire qu’ faire . Mais c’est comme tous ça se travaille, et on peut se demander, comment ça se travaille ?

Déjà, se focaliser le plus possible , sur le moment présent. On peut le faire en n’étant pas sans arrêt sur notre téléphone, on peut faire de la médiation, en passant avec des personnes que nous apprécions, etc… Car la seule chose sur laquelle nous avons un contrôle, c’est ce que nous ferons actuellement. Notre passé doit nous donner l’expérience que nous avons engrangée, pour mieux nous construire, et pour éviter, ce qui nous a faits mal avant.
Si on a peur du futur, il faut se concentrer sur le moment présent . Car c’est en grande partie ce que nous ferons actuellement, qui vas déterminer notre vie future.
Ce que vous devez retenir de tout ça. Tout ce qui vous avez du mal dans votre passé, doit uniquement vous servir dans l’instant présent. Et que l’instant présent, est le seul temps que vous pouvez contrôler.

Se comparer aux autres/et aux regards des autres.
Si on veut être pleinement heureux, il faut se concentrer sûr soi-même, et pas sur les autres. Car on trouvera toujours mieux, et pire que nous. Il y aura toujours des gens, plus grand, petit, gros, maigre, poilu, qui critiquent, qui jugent, etc… . Dans ces cas de figure, il faut se contrer sur ce que je peux contrôler.
Est-ce que je peux contrôler ma taille ? Jusqu’à certains ages, c’est en partie vrai, même si la génétique joue un rôle. Est-ce que je peux contrôler mon poids ? Oui. Je peux contrôler ce que les autres pensent de moi ? Non. Je peux contrôler mes émotions et mes ressentis ? Oui. La méchanceté des autres à mon égard ? Non.

Il faut être capable de savoir , sur quoi j’ai un contrôle. Car il aura toujours des gens, qui iront plus vite que vous. Qui serons plus riche, plus pauvre, bref, peu importe ce que c’est, il y aura toujours mieux, ou pire. La seule personne qui peut le mieux nous comprendre, contrôler nos pensées, et le passage à l’action, c’est nous. Alors concentrons-nous sur ce que nous pouvons faire, et laisser de côté, ce qui n’est pas possible.

Avoir besoin des autres.
Pour terminer, si vous avez besoin des autres pour se sentir bien, vous ne serez jamais heureux. Comme on dit  » il faut, s’aimer soit même, avant d’aimer les autres ». Cette phrase est totalement vraie. Car il ne faut pas oublier que, la seule personne avec qui on va passer toute notre vie, c’est nous. Quel que soit le lieu où on se trouve, ce que l’on fait, notre façon de penser, nos émotions, etc…. Notre corps et notre esprit seront toujours là, jusqu’à notre mort. Alors, si on a besoin des autres, et qu’on ne s’apprécie pas soit même, on ne sera jamais pleinement heureux.

Et je précise bien que j’ai dit « avoir besoin des autres  » et non pas « voir des gens « . Car nous sommes des êtres sociaux, nous avons besoin d’interactions sociales, pour notre bien-être. Il faut bien faire la différence entre « j’ai besoin de ces personnes pour me sentir existé  » et « je veux voir ces personnes, car je les apprécie, et si je ne peux pas les voir, tant pis « . Il faut juste trouver notre équilibre entre nos moments de solitude, et ne pas rentrer dans une dépendance affective.

Conclusion.
Il ne faut jamais oublier qu’être heureux, c’est un choix personnel, ne pas l’être l’es également. Alors faites en sorte, d’être au maximum au contrôle de votre vie, car il n’y a que vos actions, qui ont réels pouvoirs, dans votre vie. N’oubliez pas de vous focaliser, sur ce que vous pouvez contrôler, le reste n’est pas important.

Si vous avez des remarques, d’autres éléments qui empêchent d’être heureux, et que j’ai oublié de mentionner, n’hésitent pas à me le faire savoir ;)

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •