La procrastination

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous parler de la procrastination.

La procrastination

Introduction.

Je pense que tout le monde aimerait ne plus procrastiner.

Que ça soit pour avoir une meilleure estime de soi et ne pas subir sa vie !
Pourtant, malgré cette volonté d’avancer, peu de gens avancent dans leurs vies.

Le grand responsable s’appelle : la procrastination.
Vous n’allez pas me faire croire que vous n’aimeriez pas avoir :
– Un meilleur physique.
– Plus de confiance en soi.
– Une meilleure situation professionnelle.
En clair, être fiers de votre vie.
D’ailleurs, quand vous êtes sur Netflix, mais que vous stagnez dans votre vie, au fond de vous, vous ne vous sentez pas bien.
Vous n’aimez pas votre vie.

De ce fait, vous allez commencer à :
– Rejeter la faute sur les autres.
– Vous trouvez des excuses.
Donc, ne pas prendre vos responsabilités.
Je vais vous dire un truc, c’est entièrement votre faute si votre vie ne vous correspond pas.

Vous prenez la décision de procrastiner. Alors, assumez-le.
Néanmoins, ce n’est pas rigide. Vous pouvez vaincre la procrastination.

La procrastination

Pourquoi la procrastination est très ancrée chez les humains ?

Pour vaincre la procrastination, il faut d’abord comprendre pourquoi vous procrastinez.

La peur de l’échec.

Notamment en France, vous n’avez pas le droit d’essayer de nouvelles choses.

Sinon, on va vous dire : que ce n’est pas possible et que vous allez échouer.

Alors, oui, tout le monde n’est pas comme ça, c’est juste une majorité.

Cependant, lorsque vous entendez, ces phrases, vous allez inconsciemment les croire.

De ce fait, vous n’allez rien faire.

Un manque de discipline.

De nos jours, peu de personnes sont capables d’être disciplinées pendant plusieurs mois pour réussir leurs objectifs.
La plupart des gens préfèrent les petites gratifications immédiates.

Qui apporte une satisfaction immédiate, mais qui n’apporte rien de concret dans votre vie.
Vous voulez tout immédiatement.
Puisque tout est facilité au maximum, donc aucune raison de se dépasser.

Vos émotions vous guident.

– Combien de personnes souhaitent perdre du poids ?

– Devenir plus musclés ?

– Être indépendant financièrement ?

Il y a une grande majorité qui souhaite y parvenir.

Pourtant, combien vont y parvenir ? Une petite majorité.

La raison : ils ont eu un pic d’émotion qui est descendue rapidement.

De ce fait, ils abandonnent rapidement.

Vous n’avez qu’à voir le pic de nouveau adhérent à la salle de sport en janvier, et le nombre d’adhérents qui continuent en février.

Vous devez comprendre que : vos émotions varient constamment.

De ce fait, si vous basez vos objectifs à atteindre, par rapport à vos émotions du moment, vous êtes certains de ne rien faire de concret.

La procrastination

Comment ne plus procrastiner ?

Bannir le plus de distraction possible.

Le plus gros problème de notre époque, c’est le manque de concentration.

D’ailleurs, les enseignants disent bien que les jeunes ont plus de mal à se concentrer qu’auparavant.
D’après vous, qui est le responsable ? Vous avez compris que c’est le smartphone.

Notamment, les réseaux sociaux avec les notifications qui sécrètent constamment de la dopamine. Qui est l’hormone de la récompense.

Les réseaux sociaux détruisent ta concentration.

Lorsque vous sécrétez constamment de la dopamine, vous en voulez encore plus. De ce fait, vous allez avoir plus de difficultés à vous concentrer.
De plus, il y a les petits contenus rapides à consommer, qui ne durent que quelques secondes. Et quand vous habituez votre cerveau à du contenu rapide et éphémère. Comment votre cerveau va réagir ?
Il va s’habituer à ce que vous lui donner.

De ce fait, vous aurez dû mal effectuer un travail qui demande une certaine concentration.

Les solutions.

Je ne vais pas vous dire de les bannir pour autant.

Je vais vous dire de les consommer le soir de préférence.

Quelles sont les raisons ?

Si durant votre journée, vous avez mis votre énergie et votre focus vers des choses qui font avancer votre vie, vous n’allez pas culpabiliser le soir de trainer sur vos réseaux. Étant donné, que votre journée a été productive.

Tandis que si, dès le matin, vous êtes en permanences sur vos réseaux, vous aurez plus tendance à procrastiner.

Donc les réseaux à consommé en fin de journée.

Pour vous aider à y parvenir, installer vos réseaux uniquement sur votre ordinateur. Comme ça, vous serez moins tenté de céder.

La procrastination

Pour vaincre la procrastination, vous devez apprendre à être discipliné et ne pas se baser sur vos émotions.

Comme je l’ai dit précédemment, vous devez apprendre à être discipliné.

Ce n’est pas en bossant selon vos envies que vous réussirez à atteindre vos objectifs.

Un jour, vous êtes motivés pour aller à la salle et vous y allez. Demain, non, j’ai la flemme.

Est-ce que vous pensez sincèrement que vous allez y parvenir en procédant de la sorte ?
Bien sûr que non !
De plus, comme je l’ai également mentionné, la procrastination se base, en partie, selon vos émotions du moment.
Un jour, j’ai envie, l’autre non, donc je ne fais pas.

Finalement, je ne fais rien également.

Les solutions.

Déjà, dites-vous : pourquoi je veux faire ça ?
Une fois que c’est fait, fixez-vous l’objectif final et découpez-le en plusieurs sous-objectifs.

L’intérêt de découper ses objectifs, c’est de constater que vous avancer dans la bonne direction et de ne pas vous décourager.
Malgré ce que je viens de vous dire, vous aurez quand même envie de procrastiner.

Néanmoins, laissez-moi vous dire que c’est normal.

Vous êtes humains, donc vous avez des émotions.

Cependant, lorsque vous n’aurez pas envie, lancez-vous tout de même.

Au début, vous n’aurez pas envie de vous y mettre.

Cependant, garder en tête que votre cerveau, c’est comme un muscle.

C’est-à-dire : qu’au début, il met un peu de temps à s’y mettre, mais au bout de 20 minutes en moyenne, vous aurez beaucoup plus envie de continuer ce que vous faites !
Le plus dur, c’est le début.

De plus, les premières semaines seront les plus dures.

Puisque votre cerveau a besoin d’un certain temps pour s’habituer à quelque chose.

Ainsi, plus vous serez régulier dans le temps, moins vous aurez cette tendance à procrastiner.

conclusion

Pour conclure sur la procrastination.

Dans cet article, j’ai mentionné uniquement les bases.

Cependant, si vous les appliquez, ça sera largement suffisant pour atténuer votre procrastination.
Petit récapitulatif.
– Consommer vos réseaux sociaux en fin de journée.
– Pour atteindre votre objectif, commencer par déterminer votre objectif final, par la suite, divisez le en plusieurs sous objectifs.
– Lorsque vous n’avez pas envie, faites-le quand même. Dites-vous que c’est toujours le début le plus dur.

Si vous souhaitez compléter cet article, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

Si mon article vous a plu, vous pouvez me rejoindre sur mes réseaux :)

8 commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article. Je n’avais jamais fait le lien entre la procrastination et les émotions. C’est tout bête et évident quand on y pense 😅

  2. Merci pour cet article! Je suis te rejoins complètement car je pense que regarder constamment les réseaux sociaux nous fait procrastiner mais aussi nous fatigue plus vite. De plus, le début est vraiment difficile, mais cela ne devrait pas nous arrêter. Encore plus sachant ce que nous visons et ce dont nous rêvons, nous devons faire plus d’efforts et même être préparés aux échecs. Parce que sans bas il n’y a pas de haut. Merci encore.

  3. Merci pour cet article, il est vrai que la procrastination est en lien direct avec les émotions et la récompense à court terme. Ma méthode pour éviter la procrastination est de créer de petites habitudes saines qui deviennent ensuite des automatismes : Le cerveau aime les habitudes. Ça marche plutôt pas mal mais les tentations sont parfois encore présentes. Je vais mettre en place ton astuce de consommer les réseaux sociaux plutôt le soir.
    Merci

  4. Merci pour cet article éclairant! Visualiser mon objectif, ce que je veux atteindre, ce que je veux devenir est un réel plus quand la motivation n’est pas au rendez-vous. Quand je sens que je me mets à procrastiner, alors je ferme les yeux et je rêve mon objectif…et plus rien ne m’arrête!

  5. Bonjour Rémi,
    Je pense que la première étape est de prendre conscience que l’on procrastine car beaucoup de gens le font s’en même s’en rendre compte. Et ensuite, il faut rechercher pourquoi on procrastine afin d’y remédier.
    De mon côté je procrastine parce que j’ai peur. Je me lance donc des défis pour avancer. Je perds quand même du temps mais j’arrive à avancer.
    Merci pour ce super article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.