Le développement personnel sans tabou
Maîtriser la Communication Non Violente
Maîtriser la Communication Non Violente

Maîtriser la Communication Non Violente

Dans cet article, je vais t’expliquer comment « Maîtriser la Communication Non Violente ».

Maîtriser la Communication Non Violente

L’Art Subtil de Maîtriser la Communication Non Violente.

Vous est-il déjà arrivé de formuler une critique, avec les meilleures intentions du monde, pour ensuite vous retrouver face à un visage offusqué, un ami fâché ou un collègue sur la défensive ?

Vous n’êtes pas seuls !

Puisque dans notre monde où la rapidité et l’efficacité sont souvent privilégiées, la communication peut parfois ressembler à un champ de mines émotions.

Alors, comment naviguer ces eaux tumultueuses sans déclencher la Troisième Guerre mondiale au dîner de famille ou lors de la réunion de bureau ?

Entrez dans l’univers de la Communication Non Violente (CNV).

Non, ce n’est pas une nouvelle danse à la mode, ni une formule secrète de pacifisme.

C’est un outil essentiel pour ceux qui souhaitent parler sans offenser et écouter sans juger.

D’ailleurs, saviez-vous que 70% des conflits professionnels trouvent leur origine dans une mauvaise communication ?

Oui, 70% !

C’est plus que les conflits sur qui a mangé le dernier beignet au bureau.

Un mémoire sur les stratégies interpersonnelles:  Le cas d’infirmière d’une unité de soins intensifs.

Alors, Pourquoi Maîtriser la Communication Non Violente est-elle si importante ?

Pour commencer, elle nous aide à exprimer nos besoins de manière claire sans ressembler à un tyran.

Elle nous montre également comment écouter avec empathie, même si, à l’intérieur, nous nous sentons comme une bouilloire prête à siffler.

Prêts à découvrir comment transformer vos conversations en douces mélodies plutôt qu’en cacophonies bruyantes ?

Allons-y, et qui sait, vous pourriez même devenir le Mozart de la communication !

Le Quatuor : Maîtriser la Communication Non Violente Étape par Étape.

Ah, la Communication Non Violente (CNV).

Si cela vous fait penser à une technique ninja secrète pour éviter les conflits, vous n’êtes pas loin de la vérité !

Au cœur de cette méthode, nous avons les quatre étapes fondamentales :

Observation, Sentiment, Besoin et Demande.

Alors, faisons un petit tour de ces étapes, un peu comme une initiation au karaté, mais sans les coups.

L’Observation :

Au lieu de dire « Tu es toujours en retard », essayez « J’ai remarqué que tu es arrivé après 9h trois fois cette semaine ».

C’est factuel, sans jugement.

Exemple concret:

Clara, directrice d’une petite entreprise, observait souvent que son employé Marc arrivait en retard.

Plutôt que de l’accuser directement, elle a commencé par partager ses observations, ce qui a ouvert un dialogue honnête entre eux.

Sentiment :

Exprimez vos émotions sans blâmer.

Au lieu de « Tu me rends furieux quand tu fais cela », dites « Je me sens frustré quand cela se produit ».

Besoin :

Identifiez ce que vous voulez vraiment.

« J’ai besoin de savoir que tu es en sécurité » est plus productif que « Tu dois m’appeler tout le temps ».

Donnée intéressante* :

Selon une étude de l’Université de Californie, exprimer clairement ses besoins dans une relation réduit les malentendus de 50%.

Demande :

Demandez ce que vous voulez de manière claire et ouverte.

« Pourrais-tu m’appeler si tu penses être en retard ? » est une demande simple mais efficace.

Petit récapitulatif :

Avec ces quatre étapes, la CNV nous guide vers une communication honnête, ouverte et empathique.

En observant sans juger, en exprimant nos sentiments et besoins et en formulant des demandes claires, nous créons un espace pour la compréhension mutuelle.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

Pour la semaine à venir, chaque fois que vous ressentez une frustration, essayez de la formuler en utilisant les quatre étapes de la CNV. Notez vos observations, identifiez vos sentiments, clarifiez vos besoins, puis formulez une demande.

Pour bien faire cet exercice, prenez d’abord un moment pour réfléchir à la situation.

Évitez d’accuser ou de juger.

Soyez honnête avec vous-même et avec l’autre personne.

Alors, maintenant que vous êtes armés de ces étapes, êtes-vous prêts à devenir des maîtres en CNV ?

Dans la section suivante, nous plongerons dans l’univers de l’écoute empathique, la clé pour entendre ce que les gens veulent vraiment dire.

oreille bienveillante

Pour Maîtriser la Communication Non Violente, il Faut une Oreille Bienveillante.

Ah, l’écoute !

On pourrait penser que c’est simple, n’est-ce pas ?

Après tout, nous le faisons chaque jour.

Mais, attendez une minute… Écouter, ce n’est pas seulement entendre.

C’est aussi comprendre, ressentir et se connecter.

Dans le monde fascinant de la Communication Non Violente (CNV), cette compétence d’écoute prend une dimension tout à fait nouvelle et porte le nom prestigieux d’écoute empathique.

L’essence de l’écoute empathique :

Il ne s’agit pas simplement de capter des mots, mais de se mettre à la place de l’autre pour ressentir ses émotions et comprendre ses besoins.

Exemple concret :

Imaginez que votre ami vous dise :

« Je suis tellement débordé par le travail ».

Au lieu de répondre :

« Oh, moi aussi, tu ne peux pas imaginer ! », vous pourriez dire : « Tu sembles vraiment stressé, tu veux en parler ? ».

La magie de l’écoute empathique :

C’est une passerelle vers une communication plus profonde, plus authentique.

Cela ouvre la porte à une confiance mutuelle et à une meilleure compréhension.

Donnée surprenante :

Selon une recherche menée à l’Université de Harvard, l’écoute empathique améliore la satisfaction relationnelle de 60% et réduit le stress de 50%.

Petit récapitulatif :

L’écoute empathique, c’est comme mettre des lunettes magiques qui vous permettent de voir le monde à travers les yeux de l’autre. C’est un outil puissant pour maîtriser la CNV, et c’est un vrai game-changer dans les relations.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

Pour les prochains jours, chaque fois que quelqu’un vous parle d’un problème ou d’une émotion, résistez à l’envie de donner des conseils ou de parler de vous.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment se motiver mentalement

Au lieu de cela, réfléchissez à ce que la personne ressent et a besoin, et reformulez-le.

Par exemple, si quelqu’un dit :

« J’ai raté mon examen », au lieu de dire :

« Ne t’inquiète pas, tu feras mieux la prochaine fois », essayez :

« Tu dois être vraiment déçu ».

C’était important pour toi ?.

Pour bien faire cet exercice, soyez vraiment présents, évitez les distractions, et rappelez-vous :

vous n’avez pas à résoudre le problème, juste à écouter.

Alors, maintenant que nos oreilles sont bien affûtées, prêtes pour une écoute de champion, que diriez-vous de plonger dans les profondeurs des sentiments et des besoins, des véritables héros de la CNV ?

Les Sentiments et Besoins: Les Héros Silencieux Pour Maîtriser la Communication Non Violente.

On dit souvent que les actions parlent plus fort que les mots, mais en Communication Non Violente (CNV), ce sont nos sentiments et nos besoins qui tiennent le rôle principal.

Toutefois, ce sont eux qui donnent un sens à nos paroles, qui leur donnent vie et authenticité.

Mais comment démêler cet enchevêtrement d’émotions et identifier clairement nos besoins pour une communication efficace ? Plongeons dans cette danse délicate des sentiments et besoins.

Distinguer sentiments de jugements :

« Je me sens ignoré » est un sentiment authentique.

Tandis que « Je pense que tu es égoïste » est un jugement.

Exemple concret :

Au lieu de dire à un collègue :

« Tu es vraiment désorganisé », qui est un jugement, essayez :

« Je ressens de l’anxiété quand les délais ne sont pas respectés », exprimant clairement vos sentiments.

Reconnaître les besoins sous-jacents :

Derrière chaque sentiment, il y a un besoin.

Si vous ressentez de la colère parce que vous avez l’impression de ne pas être entendu, c’est peut-être parce que vous avez besoin de reconnaissance.

Donnée intéressante :

Une étude du MIT a montré que lorsque les individus identifient et communiquent clairement leurs besoins, ils sont 2 fois plus susceptibles de voir ces besoins satisfaits.

Petit récapitulatif :

Comprendre et exprimer nos sentiments sans tomber dans le jugement, puis reconnaître et communiquer nos besoins, sont des compétences essentielles en CNV.

Ils sont le pont qui mène à la compréhension mutuelle et à la résolution de conflits.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

La prochaine fois que vous ressentez une émotion forte, prenez un moment pour l’identifier.

Est-ce de la frustration, de la déception, de la joie ?

Ensuite, essayez de comprendre quel besoin est à l’origine de ce sentiment.

Est-ce un besoin de respect, de compréhension, de soutien ?

Cette simple prise de conscience peut changer la donne dans vos communications.

Pour bien faire cet exercice, respirez profondément, donnez-vous l’espace pour réfléchir et soyez honnête avec vous-même.

En mettant ces héros silencieux

– nos sentiments et besoins

– au centre de la scène, vous serez bien équipés pour maîtriser la CNV.

Mais, comme toute compétence, cela nécessite de la pratique.

Dans la section suivante, nous verrons comment formuler des demandes claires et efficaces pour que ces sentiments et besoins soient reconnus et satisfaits.

Maîtriser la Communication Non Violente

Des Demandes Claires Pour Maîtriser la Communication Non Violente: L’Art de Sculpter ses Mots.

Imaginez-vous dans une galerie d’art, admirant une sculpture.

Sa forme est définie, ses contours sont nets, et vous pouvez sentir l’intention de l’artiste à travers chaque détail.

Maintenant, imaginez que vos demandes dans une conversation sont comme cette sculpture.

Pour maîtriser la Communication Non Violente (CNV), il est essentiel que nos demandes soient claires, précises et dépourvues de toute ambigüité.

Alors, comment fait-on pour sculpter une demande parfaite ?

Les fondamentaux d’une demande en CNV :

Une demande en CNV doit être spécifique, réalisable et formulée positivement.

Dire « J’aimerais que tu arrêtes de crier » est différent de « J’apprécierais que nous discutions calmement ».

Exemple concret :

Si vous êtes frustré par les réunions qui débordent, au lieu de dire :

« Nous perdons trop de temps en réunion », optez pour :

« Serait-il possible de respecter l’heure de fin prévue pour nos réunions ? ».

Le pouvoir des demandes claires :

Lorsque nos demandes sont claires, elles ouvrent la porte à une action positive et évitent les malentendus.

Elles établissent une base solide pour la compréhension mutuelle et la coopération.

Donnée intrigante :

Selon une étude de l’Université de Yale, la clarté dans la communication peut réduire les malentendus de près de 50%.

Petit récapitulatif :

Sculpter ses demandes en CNV, c’est comme affiner une œuvre d’art.

Chaque mot compte.

Le but est de créer une image claire qui guide l’autre personne vers une action positive.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

Aujourd’hui, observez-vous lorsque vous faites une demande à quelqu’un.

Est-ce clair ?

C’est précis ?

Est-ce formulé positivement ?

Si ce n’est pas le cas, prenez un moment pour reformuler votre demande en respectant ces principes de la CNV.

Pour bien réussir cet exercice, pratiquez l’écoute de vous-même, soyez patient et considérez chaque demande comme une opportunité de perfectionnement.

Avec des demandes claires et précises, vous êtes sur la voie de la maîtrise en CNV.

Mais, comme pour tout voyage, il y a des obstacles à surmonter.

Dans la prochaine section, nous explorerons certains des pièges courants de la CNV et comment les éviter.

Attachez vos ceintures, nous sommes sur le point de naviguer à travers les eaux tumultueuses de la communication humaine !

Éviter les Pièges Pour Maîtriser la Communication Non Violente : Naviguer à Travers les Eaux Troubles.

La Communication Non Violente (CNV) est semblable à une danse délicate sur une corde raide.

Une mauvaise étape et hop, nous tombons dans le piège des malentendus, des jugements ou de l’ambigüité.

Pourtant, en connaissant ces pièges et en étant attentif, on peut esquiver ces écueils et danser avec grâce et aisance.

Examinons de plus près ces pièges courants.

Jugement vs Observation :

Le jugement est l’antithèse de la CNV.

Au lieu de dire « Tu es paresseux », qui est un jugement, essayez « Je remarque que tu n’as pas fini ton travail aujourd’hui », qui est une observation.

Exemple concret :

Au lieu de dire à un ami :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment devenir drôle : 10 astuces

« Tu ne te soucies jamais de mes sentiments », qui est accusateur, reformulez en « Je me suis senti blessé lorsque tu n’as pas rappelé hier ».

Demandes vs Exigences :

Une demande ouvre la porte à la collaboration, tandis qu’une exigence impose une action.

Donnée intéressante :

Selon une étude de l’Université de Stanford, les personnes répondent 60% plus positivement aux demandes qu’aux exigences.

Petit récapitulatif :

Le chemin de la CNV est parsemé de pièges subtils.

En restant vigilant et en se concentrant sur l’observation plutôt que sur le jugement, et sur les demandes plutôt que sur les exigences, nous pouvons naviguer en toute sécurité.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

Lors de votre prochaine conversation, écoutez-vous attentivement.

Identifiez-vous lorsque vous glissez dans le jugement ou l’exigence.

Prenez une pause, respirez profondément, et essayez de reformuler votre pensée en termes de CNV.

La clé pour réussir cet exercice est la conscience de soi.

Soyez patient avec vous-même et considérez chaque interaction comme une chance d’apprendre et de grandir.

La maîtrise de la CNV n’est pas une destination, mais un voyage.

Et comme tout voyage, il y a des leçons à apprendre en cours de route.

Dans la prochaine section, nous découvrirons comment le feedback et la rétroaction peuvent servir de boussole pour nous guider sur la voie de la CNV.

Le Feedback Pour Maîtriser la Communication Non Violente: Le Miroir Constructif.

Au cœur de la maîtrise de la Communication Non Violente (CNV) se trouve l’art de donner et recevoir des feedbacks.

Bien plus qu’une simple opinion, un feedback en CNV est un outil précieux pour grandir, évoluer, et tisser des liens plus solides. Approfondissons cette notion essentielle.

Le feedback comme reflet :

Pensez au feedback comme à un miroir.

Au lieu d’un reflet distordu ou flou, la CNV nous offre un miroir clair qui montre les réalités sans jugement ni critique.

Exemple concret :

Au lieu de dire « Ton travail n’était pas bon », optez pour « J’ai remarqué quelques erreurs dans le rapport, est-ce que tu aimerais qu’on en parle ensemble? »

La beauté des feedbacks positifs :

Un feedback en CNV ne se limite pas à ce qui ne va pas.

Il souligne également les points forts.

Donnée intéressante :

Une étude réalisée par la Harvard Business Review a montré que les feedbacks positifs augmentent la motivation et la performance de 30%.

Petit récapitulatif :

Le feedback en CNV, c’est comme un miroir bien poli qui nous montre non seulement nos imperfections mais aussi nos forces.

C’est un outil pour grandir, apprendre et se rapprocher des autres.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

La prochaine fois que vous recevrez un feedback, avant de réagir, prenez une pause.

Respirez profondément et écoutez vraiment ce qui est dit.

Essayez de séparer les faits des émotions et demandez des clarifications si nécessaire.

Un conseil pour réussir cet exercice :

approchez chaque feedback avec curiosité, comme si vous découvriez une nouvelle pièce d’un puzzle.

La route vers la maîtrise de la CNV est pavée d’interactions et de réflexions.

Chaque feedback est une occasion de se rapprocher de cette maîtrise.

Dans notre prochaine étape, nous explorerons comment transformer les conflits en opportunités grâce à la CNV.

Conflits et Maîtriser la Communication Non Violente: Transformer l’Orage en Arc-en-Ciel.

Les conflits font partie intégrante de la condition humaine.

Deux personnes peuvent avoir des opinions différentes, et c’est normal.

Toutefois, la maîtrise de la Communication Non Violente (CNV) permet de voir le conflit non comme un orage menaçant, mais comme une opportunité de créer un arc-en-ciel relationnel.

Renaître après l’orage :

Les conflits, en soi, ne sont ni bons ni mauvais.

C’est la manière dont nous réagissons à eux qui fait toute la différence.

En utilisant la CNV, nous pouvons transformer une dispute en une conversation constructive.

Exemple concret :

Plutôt que de dire « Tu ne comprends jamais rien! », essayez « Je suis frustré parce que j’ai l’impression que mon point de vue n’est pas pris en compte.

Peux-tu m’aider à comprendre ton point de vue? »

Écouter pour comprendre, pas pour répondre :
Le secret pour transformer les conflits?

Écouter.

Réellement écouter, sans préparer sa réponse pendant que l’autre parle.

Petit récapitulatif :

Les conflits sont inévitables, mais ils ne doivent pas être destructeurs.

Avec la CNV, on peut transformer une situation tendue en une occasion d’apprendre et de grandir.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

La prochaine fois que vous sentez monter un conflit, faites une pause.

Respirez profondément trois fois.

Puis, utilisez une phrase d’ouverture de CNV pour exprimer vos sentiments sans jugement.

L’exercice est de rester calme, d’écouter et d’utiliser des formulations positives.

Pour réussir cet exercice, rappelez-vous que chaque personne est un univers à part, avec ses propres expériences et perspectives.

Votre objectif n’est pas de « gagner », mais de comprendre.

À mesure que nous approfondissons notre compréhension de la CNV, nous découvrons des trésors cachés d’empathie, de compréhension et de connexion.

Dans notre prochaine étape, nous verrons comment la gratitude peut jouer un rôle clé dans la CNV.

Maîtriser la Communication Non Violente

Maîtriser la Communication Non Violente: Le Pouvoir de l’Empathie dans la Conversation.

L’empathie est comme une superpuissance.

Cela peut sembler exagéré, mais lorsque vous maîtrisez la Communication Non Violente (CNV), vous réalisez le pouvoir de l’empathie pour transformer les relations et les conversations.

Se mettre à la place de l’autre :

Au cœur de la CNV, il y a l’empathie.

C’est l’art de comprendre profondément les sentiments et les besoins de l’autre, sans jugement.

Exemple concret :

Si un ami exprime sa frustration concernant son travail, plutôt que de dire « Ah, c’est la vie », essayez « Tu as l’air vraiment frustré, veux-tu en parler? »

L’écoute active est la clé :

L’empathie ne signifie pas simplement entendre les mots, mais écouter les sentiments et les besoins sous-jacents.

Petit récapitulatif :

La CNV, avec son accent sur l’empathie, nous guide à travers une compréhension profonde des autres.

Elle nous apprend à écouter, à comprendre et à répondre de manière constructive.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment être sûr de soi

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

Au cours de la semaine, choisissez trois conversations.

Écoutez activement, avec toute votre attention.

Avant de répondre, prenez un moment pour refléter sur ce que l’autre personne ressent et a besoin.

L’exercice consiste à répondre de manière empathique, en utilisant des formulations de CNV.

Pour réussir cet exercice, il est essentiel de se rappeler que la CNV ne consiste pas simplement à utiliser certaines phrases, mais à adopter une attitude d’ouverture et de compréhension.

Avec l’empathie comme pilier, la CNV nous ouvre la voie vers des relations plus profondes et significatives.

Dans la section suivante, nous allons plonger dans le monde de l’authenticité en communication.

L’Authenticité Pour Maîtriser la Communication Non Violente: La Clé de Conversations Sincères.

Se montrer vulnérable et authentique dans une conversation peut être terrifiant.

Cependant, lorsque nous maîtrisons la Communication Non Violente (CNV), nous découvrons que l’authenticité est le pont vers une compréhension mutuelle.

Le vrai moi :

La CNV nous encourage à être authentiques, à exprimer nos vrais sentiments sans masque ni façade.

Exemple concret :

Imaginez que vous êtes déçu par un ami.

Plutôt que de dire, « C’est bon, ça ne me dérange pas », la CNV nous encourage à dire:

« Je ressens de la déception parce que j’avais besoin de soutien ».

Masques en baisse :

En étant authentiques, nous mettons de côté les masques que nous portons souvent pour plaire aux autres ou éviter les conflits.

Petit récapitulatif :

Être authentique dans la CNV, c’est parler avec sincérité, en exprimant nos vrais sentiments et besoins sans peur du jugement.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

Dans les prochains jours, lors d’une conversation qui suscite une forte émotion, respirez profondément et exprimez-vous avec authenticité, en utilisant le format CNV.

Cela pourrait ressembler à « Quand [situation], je ressens [émotion] parce que j’ai besoin de [besoin] ».

Ainsi ,en pratiquant cet exercice, souvenez-vous que l’authenticité n’est pas de blâmer ou d’accuser, mais d’exprimer honnêtement vos sentiments et besoins.

Puisque l’authenticité est la fondation d’une communication saine.

En étant vrai avec nous-mêmes et avec les autres, nous créons un espace pour la compréhension et la croissance mutuelles.

Dans la prochaine section, nous explorerons comment gérer les critiques avec la CNV.

Empathie en Action : Cœur de la Communication Non Violente.

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une discussion houleuse où vous sentiez que l’autre personne ne comprenait tout simplement pas votre point de vue?

Si la réponse est oui, vous n’êtes pas seul.

La bonne nouvelle?

La Communication Non Violente (CNV) a une solution pour cela: l’empathie.

L’essence de l’empathie :

L’empathie dans la CNV n’est pas simplement comprendre les sentiments de l’autre, mais ressentir avec eux.

C’est la capacité de se mettre véritablement à la place de l’autre.

Exemple concret :

Votre ami est triste à cause d’une rupture.

Au lieu de dire, « Il y a plein d’autres poissons dans la mer », la CNV nous encourage à dire:

« Je sens que tu es vraiment blessé par cette situation.

Veux-tu en parler? ».

La puissance du silence :

Parfois, l’empathie signifie simplement être là, sans rien dire, mais en écoutant activement.

Petit récapitulatif :

L’empathie dans la CNV, c’est se connecter véritablement aux sentiments et aux besoins de l’autre, sans jugement ni solution immédiate.

Un Exercice à faire pour Maîtriser la Communication Non Violente:

La prochaine fois que quelqu’un vous partage un problème, essayez simplement d’écouter.

Reflétez leurs sentiments en disant :

« Ça semble vraiment [émotion, par exemple:

difficile, joyeux, triste] pour toi ».

Alors, en pratiquant cet exercice, vous pourriez être surpris de la profondeur de connexion que vous pouvez établir avec les autres.

Donc, l’empathie est plus qu’une compétence, c’est un don que nous offrons aux autres.

En maîtrisant cette partie essentielle de la CNV, nous ouvrons la porte à des relations plus profondes et significatives.

Dans notre section suivante, nous jetterons un œil sur les manières de continuer à affiner vos compétences en CNV.

conclusion

Conclusion pour Maîtriser la Communication Non Violente.

Allons, avouons-le :

qui n’a jamais eu envie de hurler après avoir été mal compris ?

Et bien, grâce à la Communication Non Violente, on peut (presque) dire adieu à ces crises de nerfs passagères !

Comme nous l’avons parcouru ensemble, la CNV n’est pas juste un ensemble de mots doux, mais une authentique boîte à outils pour améliorer nos relations et mieux comprendre autrui.

Ce petit bijou de savoir-faire est essentiel car il permet de naviguer avec grâce (et un brin d’humour) dans le grand océan des interactions humaines.

Ne serait-ce pas génial de surfer sur les vagues de la communication sans se noyer dans les quiproquos ?

Récapitulatif des Points à Retenir pour Maîtriser la Communication Non Violente.

Comprendre les Besoins Fondamentaux :

Tout commence par la reconnaissance et la compréhension de nos besoins et ceux des autres. La CNV est une boussole pour les identifiants.

Expression Honnête sans Jugement :

L’importance d’exprimer ses sentiments sans porter de jugement ou d’accusations.

Écoute Empathique :

Ce n’est pas seulement entendre, mais aussi comprendre et ressentir avec l’autre.

Différence entre Demande et Exigence :

Comment demander ce que l’on veut sans pression ou manipulation.

Auto-empathie :

Se connecter à ses propres sentiments et besoins avant de répondre à une situation.

Éviter le Blâme :

La CNV enseigne à prendre la responsabilité de nos actions sans blâmer autrui.

Le pouvoir du « Merci » :

Exprimer la gratitude de manière sincère et profonde, reconnaissant l’action et le besoin satisfait.

Conflits et Solutions Gagnant-Gagnant :

Chercher des solutions qui satisfont les besoins de toutes les parties impliquées.

Les Obstacles à la Compassion :

Comment les reconnaître et les surmonter pour une communication plus fluide.

Pratique et Persévérance :

Comme toute compétence, la maîtrise de la CNV nécessite de la pratique et de l’engagement.

 

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Télécharge GRATUITEMENT mon guide ULTIME sur la CONFIANCE EN SOI