La dépendance affective

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous parler de la dépendance affective.

La dépendance affective

C’est quoi la dépendance affective ?

Avant de commencer, il faut donner une définition.

La dépendance affective est le fait d’avoir besoin des autres pour se sentir mieux.

Donc, à combler un manque affectif.

D’ailleurs, la dépendance affective est valable dans n’importe quel contexte, familial, amoureux, amical.

La dépendance affective

 

Quelles sont les causes de la dépendance affective ?

La dépendance affective vient souvent d’un manque d’amour, d’attention durant l’enfance.
Lors de l’enfance, c’est là où nous avons le plus besoin de cet amour que nous donnent nos parents. Étant donné que nous sommes plus fragiles physiquement et psychologiquement.
De plus, nous sommes en quête de repères. Vous avez sans doute remarqué que les enfants posent beaucoup de questions.
Étant donné qu’ils ne savent pas grand-chose des mœurs, des codes dans la société, etc.
Ainsi, ils ne savent pas vraiment ce qu’ils font.
De ce fait, si lors de notre enfance on ne nous donne pas l’amour et la tendresse dont nous avons besoin, nous finirons par en réclamer plus dans le futur.
Car la vie, c’est toujours un juste équilibre à trouver.

Donc, s’il n’est pas trouvé, il finira par rentrer dans les extrêmes.
En l’occurrence, réclamer ce que nous devions recevoir dans notre enfance.

10

Quels sont les signes d’une dépendance affective ?

Il y a de nombreux signes qui ne trompent pas.
Je vais vous énumérer les 10 signes les plus courants :
– L’incapacité à prendre des décisions seules.
– Avoir besoin des autres pour gérer des responsabilités importantes (santé, revenue, administrative, etc..)
– Avoir peur de rentrer en conflit (être rejeté, conflit, etc..)
– L’incapacité à entreprendre des projets par soi-même.
– Ne pas apprécier sa propre compagnie.
– Toujours dire que c’est notre faute.
– Se sentir obligé d’aider les autres en toute circonstance.
– Vouloir l’approbation des autres et leurs réconforts.
– L’incapacité de défendre ses opinions.
– Avoir du mal à poser ses limites.

À partir de ces signes, vous pourrez en déduire si vous êtes concernées.

Si c’est le cas, pas de panique.

Je vais vous expliquer comment faire pour vous en débarrasser.

La dépendance affective

Comment guérir de la dépendance affective ?

Identifier votre problème.

En effet, c’est la base.

Vous avez peut-être 1, 2, 3 signes donc, vous n’avez pas à travailler sur certains points.
Vous devez voir par quoi, vous êtes concernés.
Pour ce faire, je vais vous donner 2 astuces.

– Vous devez effectuer un travail d’introspection.

Commencer par passer du temps seuls.

L’intérêt, c’est quand vous êtes seuls, vous vous parlez plus à vous-même, vous vous écoutez plus également.

En l’occurrence, vous faites un travail d’introspection.
Ainsi, vous aurez plus de facilités à déceler votre problème.
Pour l’éveiller, vous pouvez, vous promener seule, lire, écouter de la musique, etc..
En tout cas, passez des moments seuls, régulièrement « sans distraction » et une fois que vous avez identifié le problème, notez-le quelque part.

parler

– Vous pouvez demander à votre cercle social proche de vous aider.

Ça peut être : vos proches, votre famille, votre conjoint, peu importe, il faut que ça soit des personnes en qui vous avez confiance.
Le but, c’est d’identifier concrètement votre dépendance.
Étant donné que ce n’est parfois pas évident de reconnaitre que nous sommes dépendants affectifs. Ça touche à notre égo et ce n’est agréable pour personne.
Bien que, vous ayez respecté scrupuleusement ce que j’ai dit précédemment, n’hésitez pas à appliquer ce conseil-là.
Les personnes qui vous apprécient veulent votre bien et ceux même si ça ne vous fait pas plaisir.

Donc, demande-leur s’ils vous identifient dans un ou des signes, que j’ai déjà mentionnés.

autonomie

Vous devez développer au maximum votre autonomie.

De façon générale, la dépendance affective vient du besoin des autres. Donc, il faut être capable de se débrouiller seul.

Quand vous débrouillez le plus possible par vous-même, votre estime en vous et votre confiance en vous, vont augmenter considérablement.

Lorsque votre estime et votre confiance sont là, vous serez moins dans la dépendance.

Car la dépendance, quelle qu’elle soit, vient avant tout de l’incapacité à faire les choses par soi-même.

Lorsque vous êtes dépendant, vous ne dépendez pas de vous, mais des autres, alors, vous n’êtes pas dans le contrôle de votre vie.

Et être dans le contrôle de votre vie vous donne un sentiment de confiance et d’estime auquel vous ne vous attendez pas.

En clair, faites le maximum de choses par vous-même.

D’ailleurs, je précise, si vous ne savez vraiment pas faire quelque chose, demander. Vous pouvez demander de l’aide, mais pas tout le temps.

aimer

Apprendre à s’aimer soit même.

Quand vous êtes dépendants, c’est également, car vous ne vous aimez pas vraiment. Vous essayez de vous aimer à travers les autres.

Grave erreur.
Certes, nous sommes des animaux sociaux qui ont besoin d’interactions.
Cependant, vous devez trouver un juste équilibre.
En l’occurrence, vous ne l’êtes pas.

Vous essayez de compenser ce que vous n’avez pas eu durant une période de votre vie.

Néanmoins, quand vous êtes dans le besoin d’être entouré, vous faites fuir les gens.

Car une personne qui n’est pas dépendante ne va pas aimer que vous la sollicitiez sans arrêt.

Tout simplement, puisque ça traduit que vous avez besoin d’elle pour vous sentir bien.
D’ailleurs, certaines personnes peuvent en profiter.

Bref, dans tous les cas, vous devez vous aimer vous-même.

conseils

 

Mes conseils.

Faites en sorte d’avoir une hygiène de vie correcte.
Dormez au moins 7 heures par nuit.

Le sommeil joue un rôle primordial pour le bon fonctionnement de votre santé physique et mentale.
Une bonne alimentation pour les mêmes raisons.
Une activité physique pour les mêmes raisons, mais pas que.
Le but, ce n’est pas d’avoir un corps d’un dieu grec.

L’objectif, c’est que le sport libère de l’endorphine, ainsi, vous serez moins stressé et plus détendu.
Si vous appliquez ces 3 conseils, vous vous aimerez plus.

Étant donné que vous êtes mieux dans votre corps et votre esprit.

Forcément, ça va se répercuter positivement sur votre amour envers vous-même.

Pour conclure.

La dépendance affective est un sujet très vaste et très varié.

Donc, je n’ai pas pu tout dire.

Cependant, vous avez de bonnes bases.

Petit récapitulatif.

– Identifier la ou les problèmes.

– Passer des moments seuls.

– Demander à votre cercle social proche.

– Développer au maximum votre autonomie.

– Aimez-vous, à travers une hygiène de vie correcte, sommeil, alimentation et sport.

Si vous souhaitez compléter mon article, n’hésitez pas 😉

Mon blog : https://lactionsuittespensees.fr/