La solitude

Bonjour à tous.

Aujourd’hui, on va parler d’un sujet de plus en plus présent de nos jours. La solitude.

De nos jours, une personne seul, qui passe du temps seul, fait des activités seul, c’est souvent mal vu. Car pour la majorité des gens , une personne solitaire ,on se dit que cette personne est malheureuse , triste , quel est insociable etc … Effectivement, il est possible que ça soit en partie le cas. Mais je pense sincèrement, que pour la majorité du temps, ces personnes-là « dont je fais parti  » sont justes des personnes qui apprécie leur propre compagnie.

La solitude ce divise en deux parties. Les personnes pour qui c’est un choix, et pour les autres, c’est subi. C’est très important de bien distinguer ses deux cas de figure, car il y a une grande différence.

Pour les personnes dont c’est le choix. C’est un excellent moyen de se retrouver face à soi-même, et de s’écouter au plus profond de sois même, et qu’on a souvent tendance à oublier, à quel point c’est vital. Cela permet de faire de l’introspection. C’est-à-dire à mieux se connaître, en écoutant cette petite voix qui nous parle. Qu’on a tendance à ne pas vraiment écouter, on essaye de la faire taire, en s’occupant en permanence, même si on est seul. 

De nos jours, avec nos téléphones, c’est facile de n’avoir aucun moyen, de vraiment se retrouver face à sois même. Alors , que cette petite voix si on prend le temps de l’écouter ,elle peut nous en apprendre beaucoup sur nous même ,et sur la vie en général . Mais on se doit de passer du temps seul, sans distraction. De nos jours, avec nos téléphones, c’est facile de n’avoir aucun moyen, de vraiment se retrouver face à sois même.

Dernier point. Être bien avec soit même, permet de mieux repérer les personnes toxiques dans nos vies, et de nous en éloigner facilement. Si on n’est pas dans le besoin, que la solitude ne nous fait pas peur, on aura aucun mal à nous éloigner des personnes toxiques. Alors que si on n’aime pas la solitude, même si on n’apprécie pas vraiment les personnes autour de nous. On va quand même rester avec ces gens, même si leurs valeurs, leurs comportements, leurs personnalités ne nous plaise pas. On va quand même être avec ces personnes « amies ou familles « , car on est dans le besoin, et ça, c’est très dangereux pour notre bien-être.

Pour qui c’est subi. C’est de plus en plus présent dans notre société actuelle, que la solitude soit subie. Encore plus à cause du virus. Mais de manière générale, la solitude subis touchent surtout les personnes timides qui ont du mal à sociabiliser. Ceux qui ne supportent pas l’hypocrisie de plus en plus présentes . Les personnes trop gentilles, qui donnent beaucoup, en recevant beaucoup moins que ce qu’ils donnent. La prise de conscience de la société dans laquelle nous vivons. Qui fait que nous sommes en décalage, avec la majorité des gens.

 

Une question que l’on peut se poser.

Pourquoi la solitude peut devenir une souffrance ?

Au temps de nos ancêtres. Être seul signifiait souvent la mort. Malgré que des milliers se soient écoulés, notre cerveau de manière inconsciente, nous fait comprendre que si on est seul, rejette d’un groupe, cela signe sûrement notre mort. Alors que de nos jours, cela n’a pas vraiment de sens.

Pour conclure.

J’ai dit l’essentiel de ce que je savais sur la solitude. Évidemment, ce n’est pas exhaustif. La solitude est vraiment bénéfique pour tout être humains. À condition de ne rentrer dans aucun extrême. Mais prendre du temps seul, sans aucune distraction, de temps en temps. C’est vraiment bénéfique pour notre bien-être. À chacun de voir quel niveau de solitude qu’il lui correspond le mieux.

Voilà, n’hésitez pas à me dire vos avis en commentaires ;)

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •