Bonjour à tous ! Sur mon blog, je parle de pur développement personnel. Mais également de bien être et de prise de conscience. Bref, tout ce qui peut t’aider à devenir la meilleure version de toi-même :)
Comment ne plus avoir peur de la mort ?
Comment ne plus avoir peur de la mort ?

Comment ne plus avoir peur de la mort ?

Bonjour à tous.

Aujourd’hui, on va parler d’un sujet un peu délicat, mais qui nous concerne tous, la mort. Alors qu’est qui m’a donné envie de l’écrire ? Non, je n’ai aucune envie d’en finir, bien au contraire. Ce qui m’a donné envie d’en parler, est que la majorité des personnes ont en peur, et pour des raisons diverses et variées. Pourtant, la mort fait partit intégrante de la vie. À partir du moment, il y a de la vie, la mort viendra tôt ou tard. Cela ne s’arrête pas qu’à l’échelle humaine, les animaux, plantes, planètes, galaxies, et même l’univers mourra tôt ou tard.

De plus, en occident, la mort est vue comme une vraie souffrance, et je ne fais pas exception à la règle. Mais dans certaines coutumes, la mort est vue comme un moment de joie. Car ces gens-là, considèrent la mort, comme la délivrance de l’âme. Et au Népal, il coupe des petits bouts du défunt, pour les donner au vautour. Tout ça pour dire que, selon les coutumes et croyances, notre perception de la mort change. Et qu’il n’y a pas qu’une seule façon de voir les choses.

Dans cet article, je vais dans un premier temps, tentez de te faire comprendre pourquoi on en a peur, et dans un second temps, comment ne plus avoir peur de la mort.

 

Comment ne plus avoir peur de la mort

 

La peur de l’inconnue.

Nous les êtres humains, nous avons peur de ce que nous ne connaissons pas, c’est en nous. Car on ne sait pas ce qui va se passer après, que va-t-il se passer ? Certains vont dire qu’une fois qu’on est mort, il ne se passe plus rien. D’autres vont dire que c’est qu’une étape de notre âme. Et sans doute d’autres raisons. Et étant donné que personne n’a ressuscité pour nous en parler, chacun est libre de se forger un avis.

Alors il y a ceux qui ont vécu une NDE (Near death experience) autrement dit en français « Expérience de mort imminente », c’est-à-dire des personnes, pendant un arrêt cardiaque, et leur cœur, c’est arrête, et qui ont eu une sorte de vision de l’au-delà. Certains affirment pouvoir traverser la matière, avec leur âme, et qu’il pouvait voir leurs corps physiques. D’autres disaient, avoir une vue à 360° degré, vous pensez peut-être que ce qui vient une NDE, ne sont que quelques exceptions, et bien non. Ce sont plusieurs millions de personnes qui ont pu en faire l’expérience. Et si cela vous arrive un jour, vous avez entre 10 à 15 % de chances d’en vivre une. Bref, il y a tout un tas de témoignages de personnes qui ont vécu. Donc si vous êtes intrigué, je vous invite à faire vos recherches sur le sujet.

La peur de vieillir.

Quand nous sommes jeunes, on va dire jusquà 25, 30 ans, ont n’est pas trop concernés par sa. Mais en général, à partir de 30 ans, on se rend compte qu’on est plus tout jeune, et que le temps passe plus vite. Et plus le temps passe, plus on se rend compte que la mort se rapproche petit à petit. Alors évidemment, on peut mourir à tout âge, et pour x raisons. Mais plus le temps passe plus nous nous en rendons compte. Notre corps devient plus fragile, et ça peut nous plomber le moral également, d’où l’intérêt de respecter ses règles « Bien dormir, bien manger, une activité physique régulière ». Il faut faire ça pour notre visage, et notre santé physique et mentale nous remerciera. Mais il ne faut pas oublier quelque chose de très important.

Avec le temps, notre expérience s’est accumulée, et nous avons en général plus confiance en nous, plus de reculs, plus de choses à raconter, etc. Bref, nous sommes une meilleure version de nous-mêmes, et ressentir la fait, que je m’améliore dans telle ou telle chose, me fait oublier le fait que je vieillis. Même si je suis conscient que je suis encore jeune, je n’ai que 26 ans. De toute façon, nous n’avons pas le choix, alors faisons en sorte de l’accepter. Pour finir, il y a une citation auquel j’ai pensé, et qui résume ce que je viens de dire, et je pense l’avoir inventé, et si ce n’est pas le cas, alors désolé. Mon corps vieillit, mais mon esprit grandit.

Comment ne plus avoir peur.

 

L’utilité de la mort.

Est-ce que vous imaginez un monde sans mort ? Tous les êtres humains depuis toujours, qui restent sur terre ? Imaginer le bordel que ça serait. Ce n’est clairement pas envisageable. Alors oui, quand la mort frappe un proche, on est dévasté, plus rien n’a de sens pour nous. Mais n’oubliez pas, ceux qui souffrent ce n’est pas eux, c’est nous. De toute façon, la seule chose à faire, c’est de l’accepter. J’ai parfaitement conscience que c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais avec le temps, un peu de volonté, et que nous ne sommes que de passage sur terre, on l’acceptera plus facilement. Et selon nos croyances, nous les retrouverons peut-être un jour. Mais la seule chose dont nous sommes certains, c’est que tout à une fin, et que même si la mort n’a pas bonne réputation, elle est indispensable au bon équilibre. Et puis honnêtement, si nous étions immortels, la vie n’aurait aucune valeur. La vie est précieuse, car elle est courte, prenez en conscience et vivez-la à fond.

S’interroger sur le sens de la vie.

Pour finir, est-ce qu’on se pose des questions existentielles ? Pourquoi je suis sur terre ? Quel est le but ? Ou d’autres questions de ce genre. En vérité, peu de personnes prennent le temps de poser ses questions. Car ils sont tellement occupés à se distraire, à faire des choses futiles et inutiles, qui ne posent pas ses questions. Et pour avoir des réponses, il faut déjà se poser des questions. D’ailleurs, j’ai remarqué que les gens qui avaient le plus peur de mourir, ce sont ceux qui passent leurs temps à se distraire, à ne pas lire, se cultiver, se poser des questions, Etc. Alors, prenez le temps de vous poser des questions de lire, vous instruire, avoir des moments seuls, car souvent les réponses de nos questions sont en nous. Et si vous n’avez pas en vous, la réponse à une question, aller la chercher ailleurs. Le fait de devenir plus intelligent, plus cultivé, et se poser des questions en tout genre, et chercher des réponses ne pourra que vous faire grandir. Vous pouvez également méditer, ça vous permet d’être mieux en connexion avec vous-même.

Pour conclure.

N’oubliez pas de prendre conscience qu’actuellement vous êtes en vie, et que la vie est courte alors vivez là à fond, sans regret. Car il n’y a rien de pire que les regrets. Faites en sorte d’expérimenter votre vie au maximum, et que la mort est un bon moyen pour se le rappeler. Que tout a une fin, mais c’est ce qui donne de la valeur ! Forger vous un avis sur l’au-delà, ça peut vous permettre d’y voir plus clair.

Mon blog :https://lactionsuittespensees.fr/

Les différentes solutions : https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2681505-peur-de-la-mort-nom-thanatophobie-causes-depression-solution-hypnose-therapie/

Si vous avez des faits, que j’aurais oubliés ou une remarque pertinente, n’hésitez pas 😉

Partager l'article
 
     

8 commentaires

  1. J’ai aussi pensé à plusieurs reprises au thème de la mort et j’en ai peur… Mais plus je vieillis, plus je me rends compte que je dois faire des choses qui me fascinent, attirent mon attention, me coupent le souffle. Mon esprit doit être constamment occupé, tellement concentré sur quelque chose que je pourrai oublier qu’un jour je ne serai peut-être plus de ce monde. Merci pour cet article !

  2. Tu écris « si nous étions immortels, la vie n’aurait aucune valeur. »
    heuu…tant que j’aurai quelque chose qui me passionne à faire, je ne trouverai pas le temps sur terre trop long. Donc, je ne peux être d’accord avec toi sur ce point.
    J’ai plus peur de ne plus pouvoir faire ce dont j’ai envie que de mourir.
    Toutefois, la vie prend un autre sens après qu’on a failli la perdre. J’ai fait un infarctus et en rentrant, je me suis dit que chaque jour comptait désormais, même si « après » on ne peut regretter ce qu’on n’a pas fait. La question de la mort c’est quelque chose qui me parle. « avant », j’étais immortelle (rire)
    J’ai été contente de lire ton article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.