Les vertus de l’échec

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous parler « les vertus de l’échec ».

Introduction.

De nos jours, quand on parle d’échouer, c’est tout de suite mal vu, notamment en France. Car on associe le fait que si une personne a échoué à entreprendre quoi que ce soit, cette personne est nulle, c’est un raté, tout simplement.

Pour moi, ce n’est pas ça.

Je préfère essayer d’entreprendre quoi que ce soit, avec la possibilité que ça ne marche pas, plutôt que d’avoir des regrets.

Une situation concrète.

Si vous êtes un homme, je pense que vous avez tous déjà vue, une fille magnifique, et vous aviez envie de lui parler. Mais vous n’y êtes pas allées. Et vous regrettez de ne pas avoir eu le courage d’y aller.

Et pourquoi ? Car vous aviez peur que ça ne marche pas. Vous vous êtes imaginé le pire,  je ne sais pas quoi lui dire, elle a un copain, je ne suis pas assez beau, etc. Vous vous êtes imaginé le pire, mais vous n’avez pas essayé.

Posez-vous la question suivante.

Vaux mieux t-il essayer, prendre le risque qu’effectivement cela ne se passe pas comme prévu, mais d’avoir essayé et de n’avoir aucun regret ? Et avoir ce sentiment de fierté, d’avoir osé entreprendre, même si ça n’a pas marché.

Car avoir des regrets fait partie de notre vie à tous. Mais il vaut mieux en avoir le moins possible, parce que finalement, on ne vit qu’une fois.

Les vertus de l'échec

Les vertus de l’échec, c’est surtout essayer.

Alors bien sûr, échouer ne s’arrête pas à la séduction, c’est de manière générale, sur n’importe quel aspect de notre vie » création de business, relation sociale, activité physique, etc ».

Nous avons tous échoué plusieurs fois dans notre vie, et cela va continuer tout au long de notre vie.

Et quand cela arrive, posez-vous la question suivante « OK, ça n’a pas marché. Comment je peux faire en sorte que la prochaine fois ça marche ? »

C’est en adoptant ce genre de procédé qu’on acquiert de l’expérience, et qu’on progresse dans la vie.

Comme je l’ai dit dans mon premier article, si on reste dans notre zone de confort, on ne prend pas de risque, on s’imagine le pire, alors que très souvent, ces peurs sont illusoires.

Pour vaincre nos peurs, nous devons corriger au mieux à chaque fois que cela s’avère nécessaire.

Et aussi éviter de refaire 2 fois la même erreur, car comme le disait Albert Einstein « Être fous, c’est faire 2 fois la même erreur, et attendre un résultat différent » et j’irais plus loin en disant.
Faire une erreur, c’est de l’apprentissage. Faire 2 fois la même erreur, c’est un choix.

Pour conclure sur les vertus de l’échec.

Vous l’aurez compris, pourquoi l’échec a des vertus ? Cela fait partie de notre apprentissage de vie.

À moins que vous viviez tellement prudemment, qu’à la fin, vous ne viviez pas vraiment.

Pour résumer cela, garder cette citation en tête :

Les échecs font partie de la vie.

Si tu n’as jamais échoué, tu n’as jamais appris.

Si tu n’apprends jamais, tu ne changeras jamais.

Pour encore mieux illustrer tout ça, voici quelques exemples célèbres :

– Albert Einstein : incapable de parler jusqu’à l’âge de 4 ans, ses professeurs disaient qu’il « n’irait jamais très loin »

– Michael Jordan : viré de son équipe de basket au lycée, il s’enfermait dans sa chambre pour pleurer.

– Walt Disney : viré d’un journal « pour panne d’imagination » et « absences d’idée originale »

– Steve Jobs : dépressifs à 30 ans, après avoir été viré sans ménagement de sa propre société.

Quand on voit le parcours de chacun, c’est très inspirant.

Ce qui a fait leur réussite, c’est qu’ils ont été persévérants, et qu’ils ont osé entreprendre, en échouant encore et encore, mais en apprenant de leurs erreurs.

 

Voilà, c’étaient les vertus de l’échec.

Si vous avez des suggestions ou des remarques pertinentes, n’hésitez pas à me le faire savoir 😉

Corrigé avec https://www.corrector.co/fr/

Mon blog :https://lactionsuittespensees.fr/

 

 

Si mon article vous a plu, vous pouvez me rejoindre sur mes réseaux :)

6 réflexions sur “Les vertus de l’échec”

  1. Commettre des erreurs est une opportunité de grandir, d’avancer, de travailler ce qui nous permettra de nous construire et d’avancer vers nos objectifs avec de plus en plus de compétences et de résilience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.