Le développement personnel sans tabou
Le café
Le café

Le café

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais t’expliquer tout ce qu’il y a savoir sur le café.

Le café

 

L’histoire du café.

Le café serait originaire d’Éthiopie.
Il aurait été découvert depuis la préhistoire, mais aurait commencé à y être commercialisé qu’au 6e siècle vers le Yémen.
Cependant, la consommation mondiale du café n’aurait commencé qu’au 17e siècle.

Il fut dans un premier temps introduit par des marchands vénitiens.
Par la suite, il fut introduit et adopté dans toute l’Europe du a son effet stimulant.

Ensuite, il finit par s’implanter dans le monde entier.

 

est produit le café ?

Le café est produit à partir de graines torréfiées.
Notamment d’un arbuste « le caféier ».
Le café est produit majoritairement en Amérique, Asie et Afrique.
Puisqu’il fait partie du trio magique, des boissons les plus consommées dans le monde avec l’eau et le thé.
De ce fait, le café est une boisson consommée dans le monde entier.

 

Quels sont les bienfaits du café ?

– La première raison, et la plus évidente, s’est pour être plus éveillées.

En effet, la caféine se fixe sur nos récepteurs « d’adénosines » et l’adénosine, pour résumer simplement, c’est « faciliter les connexions dans notre cerveau ».

De ce fait, lors de la consommation d’un café, la caféine va aller se fixer sur tes récepteurs d’adénosine.

Ce qui fait que tu es beaucoup plus en alerte.

Donc, premier bienfait, une vigilance accrue et une meilleur concentration.

– Ça permet de mieux fluidifier le sang.

Le café est un vasodilatateur, ce qui signifie : que ça permet de mieux fluidifier le sang !
Par la même occasion, ça augmente notre rythme cardiaque.
Donc, le cœur à plus de facilité a effectué le transport des globules rouges dans le corps.
Le second bienfait, une meilleure circulation sanguine.

 Un meilleur bien-être.

Une consommation régulière de café augmente la production de 2 hormones : la sérotonine et la dopamine.

La sérotonine est un neuromodulateur, c’est-à-dire qu’elle facilite la communication entre les différents neurones présents dans notre cerveau.

La dopamine est un neurotransmetteur, plus communément appelé « l’hormone du bonheur ».

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Déçu du comportement des gens

Son rôle est également de faire le lien entre les différents neurones.

Cependant, comparer à la sérotonine, la dopamine va plus avoir un effet immédiat. Donc, tu vas sécréter plus facilement ses 2 hormones responsables du bonheur.

Ainsi, tu vas moins déprimer.

– Une meilleure santé du transit intestinal.

Le café est connu pour accélérer le transit intestinal.
Des études ont montré qu’une consommation d’une tasse de café, auprès d’adultes en bonne santé, avait induit pour 29 % d’entre eux le besoin d’aller aux toilettes dans un délai de 4 à 30 minutes.
Donc pour un meilleur transit intestinal, le café peut être une solution.

 Le café accélère les spermatozoïdes.

Messieurs ! le café permet d’avoir des spermatozoïdes plus rapides.

D’après cette étude, la concentration des spermatozoïdes et les niveaux d’hormones étaient tous les mêmes entre les buveurs de café léger, modéré ou élevé.

Néanmoins, la différence se fait au niveau de leurs rapidités.

Bons messieurs, je ne vous apprends rien sur le fait qu’avoir des spermatozoïdes rapides peut être très bénéfique.

 

Les méfaits du café.

En effet, le café a ses avantages, mais aussi ses inconvénients.

– La consommation exagérée.

Boire de l’eau, c’est bien, mais avec une consommation raisonnable.
C’est également valable pour le café.
Bien que le café à petite dose soit extrêmement bénéfique, il peut se révéler toxique à haute dose.
En consommant trop de café, tu augmentes fortement le risque de faire une crise cardiaque.

– Une plus grande fatigue.

Au-delà du fait que le café améliore ta vigilance et ta concentration, il peut avoir l’effet inverse.
Lorsque la consommation est exagérée et que les effets commencent à s’estomper, tu peux ressentir un gros coup de mou.
Puisque le café permet de créer plus d’adénosines.
De ce fait, avec des taux plus élevés que la moyenne, tu as créé plus de connexions entre tes neurones.

Ainsi, quand les effets s’estompent, ton cerveau a plus de mal à faire le lien entre tes neurones.
Parce qu’il lui en manque désormais.
En conséquence, tu as mal au crâne.

– Un risque de développer une dépendance.

Le café peut rapidement développer une dépendance.
Puisqu’il permet d’être plus concentré, il sécrète de la sérotonine et de la dopamine.
Donc, des effets vraiment sympas.
Toutefois, une fois que l’on y a pris gout, ça devient dur de s’en passer.
Grâce à ses effets agréable et rapide, il peut rapidement en devenir un indispensable.
Je ne t’apprends rien en te disant que, une dépendance n’est jamais bonne.
À partir du moment où tu ne peux pas t’en passer, ça devient un problème.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le jeûne intermittent

– D’être plus anxieux.

Le café sécrète du cortisol, « l’hormone du stress ».

Comme je l’avais mentionné précédemment, être plus vigilant et concentré, c’est une bonne chose.
Cependant, quand ça devient exagéré, le corps devient trop stressé.

Et être trop stressé n’est clairement pas bon pour le fonctionnement de ton corps.
D’autant plus que ça augmente ton rythme cardiaque, et un cœur qui bat vite sur une longue période n’est clairement pas bon pour la régulation optimale de tes hormones.

– Plus de difficulté à s’endormir.

Évidemment que si le café est connu pour te réveiller, tu te doutes bien que pour s’endormir c’est compliqué.
Le problème de la majorité des buveurs de café, c’est qu’ils pensent que s’ils ne ressentent plus les effets, ils n’ont plus de caféine dans leur corps.
Grave erreur !
Il faut savoir que : la moitié de la caféine met en moyenne 5 h pour se dissiper.
Pour n’avoir plus aucune caféine dans l’organisme, il faut en moyenne 36 H.
Oui ! tu as bien lu, 36 h.
Cela s’explique par le fait que la caféine à environ 7 demies vies.
De ce fait, elle élimine rapidement une bonne partie de la caféine.
Néanmoins, plus le temps passe et plus c’est difficile à éliminer.
Forcément, ça peut devenir compliqué d’avoir un sommeil de qualité.

 

Comment consommer le café ?

Malgré ses méfaits, le café peut être consommé, si c’est fait de la bonne façon.

L’objectif, c’est de trouver le bon équilibre entre les avantages et les inconvénients, afin d’en tirer le meilleur.

– La consommation sur une journée.

Évidemment qu’il faut commencer par une consommation raisonnable.

L’idéal serait de ne pas dépasser les 2 cafés par jour.

C’est selon moi le meilleur compromis.

Après, selon ton âge, ta sensibilité a la caféine, ce dosage peut varier.

Néanmoins, je préconise de rester sur ce dosage.

— Tu ne dois pas prendre ton café, dès le réveil.

Alors ça, c’est l’erreur, à ne pas faire.
Puisque ton corps sécrète du cortisol pour te réveiller.
Donc, c’est un certain stress pour ton corps. Or, tu rajoutes un stress directement, tandis que ton corps n’en a pas besoin dans l’immédiat.
Si tu as absolument besoin d’un café pour te réveiller, tu dois commencer par mieux dormir avant tout.
Tu dois attendre que tes taux de cortisol commencent à baisser.
Ainsi, tu dois attendre au minimum 1 h voir 1 h 30 pour prendre ton premier café.
En procédant ainsi, tu ressentiras mieux les effets et tu ne chambouleras pas tes taux de cortisol.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La dépendance affective

 Tu ne dois pas en consommé tous les jours.

Comme tu le sais maintenant, on peut devenir très rapidement addict au café.

Donc, une consommation quotidienne n’est pas envisageable.

Personnellement, je te conseille de ne pas en prendre le weekend.

Puisque le café notamment fait pour être plus performant à notre boulot.

Ainsi, pour la majorité d’entre nous en consommer le weekend n’est pas nécessaire.

De plus, si tu en consommes tous les jours, tu finiras par augmenter les doses pour continuer à ressentir les effets.

Alors, tu peux rentrer dans un cercle vicieux.

De ce fait, pendant tes jours de congé, ne consomme pas de caféine.

Une petite coupure va te permettre de ne pas rentrer dans la dépendance et de continuer à profiter des effets de la caféine.

 Bois de l’eau.

Le café te déshydrate.
Donc, tu dois consommer de l’eau pour compenser le fait que tu consommes du café.
D’autant plus, que le fait de boire de l’eau va te permettre, de moins ressentir les effets négatifs du café, au contraire, tu ressentiras mieux ses bienfaits.
Même si l’eau n’élimine pas la caféine, elle permet de moins en ressentir ses méfaits.
Alors, n’hésite pas à consommer de l’eau dans ta journée.

conclusion

Conclusion.

Le café est sans aucun doute la boisson ultime pour être plus performant et concentré.
J’en consomme moi-même.
Cependant, c’est comme tout, « le trop, n’est jamais bon ».
Tu peux en tirer le maximum de bénéfice et en limiter les méfaits, si tu n’oublies pas ses quelques règles.
– Limite-toi à 1, voire 2 cafés par jour.
– Attends minimum 1 h avant de le prendre.
– Au minimum 1 ou 2 fois par semaine, tu n’en consommes pas.
– Tu dois toujours boire de l’eau.

Si tu souhaites compléter mon article, n’hésite pas 😉

Mon blog: l’action suit tes pensées.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharge gratuitement le guide ultime sur la confiance en soi.